Casser les pieds en cassant les oreilles

Je n'aime pas la musique. Je n'aime pas le bruit, je n'aime pas les fêtes, je n'aime pas m'amuser à date fixe, je n'aime pas boire de la mauvaise bière à la terrasse encombrée de gens que je n'aime pas d'un bistro que je n'aime pas non plus. Je n'aime pas que l'on maltraite des instruments de musique et je n'aime pas les instruments de musique. Je n'aime pas les musiciens et je n'aime pas les groupes de musiciens encore plus fort. Je n'aime pas les reprises mal et pourtant si bien exécutées par des musiciens amateurs. Je n'aime pas l'idée qu'un jour par an on puisse permettre à n'importe qui de brailler sur l'espace public. Je n'aime pas la fête de la musique qui, pourtant, était une bonne idée démagogique qui ne coûtait pas cher. Je n'aime pas l'idée que des musiciens se fassent payer pour jouer ce jour là afin qu'un commerçant vende plus de boissons que son voisin. Je n'aime pas que plusieurs musiques jouées en même temps donnent une immonde cacophonie tonitruante. Je n'aime pas les gens qui n'aiment pas la musique mais qui, pour cette occasion, font semblant, par convention. Non, je n'aime pas la fête de la musique !
De la musique, si je veux en écouter, si vraiment je n'ai rien de mieux à faire, je veux pouvoir la choisir et arrêter de la subir lorsque mes oreilles crient grâce. Je veux pouvoir couper son caquet à l'artissss' en appuyant sur un bouton. Je tiens à garder le contrôle de ce qui entre dans mes oreilles qui me sont précieuses. Je ne suis pas très souvent sorti pour la fête de la musique. Je n'ai aucun bon souvenir de ce truc. Heureusement, ici, à Azerat, c'est trop petit pour qu'il se passe quelque chose.

Fête du bruit

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page