Café racé

Un sujet qui risque de ne pas plaire à tous. Hier, j'ai eu l'occasion de voir et entendre une machine "spéciale" que l'on ne risque pas de voir à tous les coins de rue. Dire qu'elle me plaît ou qu'elle m'intéresse serait très exagéré. Cependant, il me semble que l'on ne peut pas totalement être insensible à la chose, que ce soit pour l'admirer ou la rejeter.

Bon. Déjà, que les choses soient claires, cette moto ne s'adresse pas à tout le monde. Pour espérer l'avoir, il faut un compte en banque bien approvisionné. Le ticket d'entrée (comme on dit) est de l'ordre des 50000 euros. Ça n'en fait pas la moto la plus chère du monde mais ça sait tout de même éloigner la majorité des pauvres. Ensuite, quand bien même vous décidiez de casser votre cochon pour vous offrir ce jouet, vous ne pourriez pas l'utiliser pour vos déplacements quotidiens. Elle n'est en effet homologuée que pour une utilisation sur circuit.
C'est une Kawasaki Ninja H2R. C'est beau ou c'est moche et je me fous d'avoir votre avis sur la question. Dès lors que l'on cherche à concevoir un engin capable de plus de 350 km/h, il faut tenir compte d'autres contingences que celle dictées par la seule apparence. C'est qu'il ne faut pas que ça s'envole trop à la première accélération, ce truc ! Alors, il faut faire avec les nécessités imposées par la physique. Il doit y avoir un peu de calculs et de tests en soufflerie, j'imagine. Le moteur, un quatre cylindres en ligne de 998cc, développe quelque chose dans les 320 chevaux. Ce n'est pas rien. Pour arriver à cela, le moulin est aidé par un compresseur. Voilà. Je n'ai pas grand chose à ajouter à propos de ce truc.

Je l'ai entendue tourner et accélérer. Ça produit un son assez impressionnant. Grave et plein. On sent qu'il y a de la puissance. Ça accélère bien, c'est sûr. La question de savoir à qui s'adresse le machin ne se pose pas vraiment. Forcément, ça s'adresse à des personnes raisonnablement fortunées, amoureuses de belles mécaniques exceptionnelles et exclusives. Je n'ai aucune idée du nombre de machines qui seront vendues en France. Je suppose qu'une partie de ce lot se retrouvera dans des collections particulières. C'est une belle vitrine technologique. Ce n'est pas une moto de compétition, ce n'est pas simplement une moto, finalement. C'est plutôt une sorte d'œuvre d'art industrielle.
Ce qui est intéressant, c'est que l'on ne peut même pas déblatérer sur cette machine en disant qu'elle est laide ou qu'elle ne sert à rien ou que l'on ne voudrait pas ou je ne sais quoi encore. Il n'y a aucun argument recevable à entendre pour aller contre cette Kawasaki. Aucun.

Kawasaki Ninja H2R

Alors que je perds mon temps à m'user les yeux sur des photos de motos plus ou moins anciennes, je trouve cette nouvelle vue de la moto qui nous occupe sur laquelle l'on voit bien un rétroviseur. Si cette moto n'est pas homologuée pour la route, met avis que, chez Kawasaki-ki, on a déjà une machine largement inspirée par celle-ci à refourguer aux concessionnaires. Bien moins chère, bien moins puissante et bien plus accessible aussi. Les points n'ont pas fini de s'envoler !

Kawasaki Ninja H2R

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.michel-loiseau.fr/?trackback/2905

Haut de page