Abracadabrantesque

"C'est moi Jihèf, c'est toi François, c'est moi le con et c'est toi l'idiot..." Le duo de comiques continue son spectacle burlesque au sein de l'UMP secouée de crises de rires nerveux.

Je ne sais pas si vous suivez le feuilleton de l'automne, mais je vous le conseille. Il vaut son pesant de cacahuètes ! Au dernières nouvelles, on aurait oublié de compter quelques voix. Trois fois rien ! Juste les voix de votants sans importance mais qui pourraient tout de même faire basculer le score en faveur du perdant qui serait alors le gagnant à la place du gagnant qui deviendrait le perdant. Du coup.
Abracadabrantesque ! Jacques Chirac avait vu juste ! En ce moment, Juppé dit qu'il veut bien faire le médiateur mais Fillon dit qu'il n'a pas confiance dans les "juges" internes pour trancher. Ambiance ! Copé, Fillon... Je m'en balance à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Mais tout de même, qu'est-ce qu'il est bon, ce feuilleton ! Alors, Fillon ne veut plus être président du parti mais il n'exclut pas de porter l'affaire devant la justice et n'est pas contre qu'un sage (Juppé) intervienne. Copé, lui, ne veut pas entendre parler de tout ça et, tel un morpion, reste accroché.

Sinon, j'ai fait un dessin de moto.

Moto faucheuse

Un commentaire à ajouter ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page