La bêtise a encore de beaux jours

J'avais le pressentiment que j'allais m'amuser aux dépens d'un imbécile, je ne suis pas déçu. L'imbécile en question, je vous en ai déjà parlé. C'est celui qui envisage de renverser l'équipe municipale de sa commune en présentant une liste proche des "idées" macronistes. Cet imbécile a marchandé et j'ai accepté de lui mettre en place un site Internet. Je lui ai bien expliqué que j'assurais cette mise en place mais que, à aucun moment, je ne me chargerai de plus. Le site est plus ou moins en place, une formation a été dispensée à l'imbécile et voilà. Il reste à réserver le nom de domaine et à le faire pointer vers le site et, surtout, il reste à remplir le site en question. Et c'est là que ça commence à être amusant tellement le contenu rédactionnel déjà publié est affligeant.
Ce qui est fabuleux chez l'imbécile, c'est qu'il n'hésite pas. Ce spécimen n'est pas homme à hésiter. Il y va tête baissée, avec hargne et méchanceté. Je ne peux pas vous balancer les textes, je ne souhaite pas dévoiler l'identité de l'imbécile et le nom de sa commune, mais dans l'idée il est question de "népotisme", d'"hémorragie fiscale", de "clientélisme rampant", d'"idéologie partisane". Un vrai régal, je vous l'assure. Je ne connais pas du tout la réalité de la vie de cette petite commune. Je la traverse de temps à autres, pour aller ailleurs. Je m'y suis arrêté une fois pour faire des photos d'un site assez intéressant mais, vraiment, ce n'est pas l'une de ces communes qui font parler d'elles et qui pèsent dans la vie du département. Je sais que cette commune est gérée depuis l'après-guerre par des équipes se réclamant du Parti Communiste Français et du Parti Socialiste avec des alliances au gré des scrutins et de la constitution des listes. Vu de l'extérieur, c'est une commune tranquille sans grand attrait mais qui paraît fonctionner sans faire de bruit. Le maire actuel est dans l'équipe municipale depuis une trentaine d'années et il a décidé de prendre sa retraite.
Et l'imbécile, accompagné par d'autres du même type, décide de mener un combat âpre et volontaire. Il a l'ambition de donner un bon coup de pied salvateur dans la fourmilière et d'apporter des idées nouvelles et ambitieuses pour la commune. Au doigt mouillé, il m'a affirmé penser sincèrement remporter les élections dès le premier tour et avec au moins 75% des suffrages. En matière d'idées nouvelles, ça se pose un peu là. Pour commencer, planter des fleurs. Ah ! C'est pas du programme, ça ? Après, il fallait oser, mettre en valeur le patrimoine[1] ! Ce n'est pas ambitieux, ça ? Et puis, « redonner à chacun la fierté de sa commune, de son lieu de vie ». C'est bien le moins que l'on pouvait attendre de parfaits imbéciles. Le reste est un poil plus vague, moins précis. On apprend néanmoins que sera mis en place un guichet d'accueil à la mairie pour les habitants de la commune. Alors, oui, bien sûr, j'adhère à l'idée. Si, comme on peut le comprendre en creux dans cette déclaration, la mairie est interdite aux citoyens, qu'elle reste portes closes, barricadée, protégée des intrusions extérieures, je suppose qu'il est bon qu'une nouvelle équipe municipale ouvre enfin cet édifice public… au public. Là, je le reconnais, je ne peux pas critiquer.
Ce qui est bon dans cette initiative, c'est que les électeurs de la commune auront au moins l'occasion de se fendre la poire en lisant la prose de ces révolutionnaires marcheurs. Il s'en trouvera forcément pour se reconnaître comme assez imbéciles et voter pour la liste censée les réunir tous. J'espère que les imbéciles seront humiliés et balayés du paysage politique local. Ils ne méritent que beaucoup de mépris et plus encore de beaucoup de moqueries.
Je vous tiendrai au courant de l'avancée de la bêtise dans ce petit coin de Périgord.

Note

[1] Correction suggérée par Liaan. Merci à lui

Haut de page