Je n'étais pas là et puis je suis de nouveau ici. D'abord, c'est bien, je tiens à vous féliciter, vous avez produit une belle quantité de conneries commentaires pendant mon absence. Vous ne m'avez pas déçu. Bravo. Par contre, je n'ai rien à vous donner pour aujourd'hui. Il y avait bien une petite perle journalistique, trouvée sur le site du journal Sud-Ouest, mais on va faire comme si elle avait été involontaire. Bonne soirée.