Salon Périgueux Classic Auto - sixième éclatement


On n'avait pas terminé de faire le tour des véhicules exposés. Il y avait un stand qui semblait s'intéresser aux Alpine. Il existe des centres d'intérêts plus sujets à caution. Ne parlons ni de la philatélie ni de la collection de coquilles d'huîtres — j'en connais parmi vous qui vous y adonnez avec gourmandise — mais parlons plutôt de l'intérêt que d'autres peuvent porter pour les émissions de télévision ou les représentations du Christ rédempteur dans l'art sumérien de la période d'Uruk. Ou plutôt, n'en parlons pas. D'une part, je ne suis pas compétent pour en parler et d'autre part, à n'en point douter, cela nous amènerait trop loin de notre préoccupation du jour.
Donc, les Alpine. Que peut-on en dire qui ne se sache pas déjà ? Qu'elles sont souvent de couleur bleue. Un peu à l'image des bagnoles de la gendarmerie nationale. Ça aurait pu être des véhicules intéressants si les concepteurs avaient pensé à les équiper de ce qui leur manque le plus, un moteur à six cylindres à plat voire, à la rigueur, d'un moteur à douze cylindres en V. Hélas ! Ils durent se contenter d'une mécanique Renault. Bien sûr, c'est moins pire que s'ils avaient dû faire avec un moteur Citroën ou Peugeot (passons sous silence le cas embarrassant des moteurs SIMCA). Nonobstant, ils firent ce qu'ils purent et c'est ainsi qu'ils tentèrent de trouver le salut dans cette couleur bleue qui mieux que nulle autre chante la gloire de notre belle nation française dont nous ne sommes pas qu'un peu fiers.
Il y avait une Alpine A110 L GT4 qui était bleue. Ce n'est pas le modèle le plus intéressant mais c'est l'un des plus rares. C'est pour ainsi dire une Alpine pour famille nombreuse. Ce n'est pas vraiment une sportive mais ce n'est pas non plus un break Diesel pour horde catholique s'en allant péleriner dans l'espoir d'un miracle qui viendrait guérir le pied-bot de la grande fille que l'on aura du mal à caser.

A110 L GT4
Plus commune mais plus enthousiasmante, une A110 de 1972 au volant de laquelle on aimerait aller friser le 80 km/h à proximité d'un radar qui veille à notre sécurité pour notre bien. Elle est bleue et ça prouve que je ne dis pas que des mensonges. C'est une jolie petite automobile qui a su se construire un palmarès en compétition et cela a grandement contribué à sa renommée et au fait que c'est aujourd'hui un véhicule très recherché et hors de portée pour la majorité des bourses.

A110
Chez Renault, après avoir tué la marque, on a cherché à la ressusciter. On l'avait quelque peu dénaturée en sortant des R5 Alpine, il faut bien le reconnaître. Bon. Là, on ressort une Alpine et on s'inspire beaucoup de la A110. D'ailleurs, on l'appelle A110. C'est dire que l'on a de l'imagination, chez Renault. Et alors, avouons-le, c'est plutôt réussi. Ça évoque bien le modèle de référence. C'est du véhicule de collection dès sa sortie des chaînes.
A110 deuxième génération

Les chefs, en matière d'automobile, ce sont les Américains. C'est connu et reconnu. Et de toutes les marques nées sur le continent américain, Ford tient une place qui n'est pas des moindres. Là, il y avait des Vedette avec leur V8 un poil poussif et pas qu'un peu gourmand. Les soupapes latérales, c'est rigolo mais c'est pas le summum en matière d'efficacité et de rendement.

Ford Vedette
Le moteur Ford est tombé dans l'escarcelle de SIMCA après que Ford a jeté l'éponge et cédé son usine à la marque française. SIMCA a voulu utiliser ce moteur en mettant au goût du jour et toujours à la sauce américaine les Vedette Ford. Le moteur est toujours aussi peu performant mais l'ensemble a une gueule pas dégueulasse. Enfin, c'est une question de goût.

Simca

Commentaires

1. Le dimanche 10 mars 2019, 18:53 par Liaan

Las Alpine ? Bof.

Pour les Vedette, on ne va pas ressortir les poncifs de l'histoire Ford-Simca.
Les Trianon, Versailles et Régence sont des purs produits Ford. Certes, pendant quelques mois seulement. C'est un des anachronisme que j'avais relevé dans la bande dessinée Gaby le Magnifique de Delvaux-Dubois : un personnage disait qu'il voulait essayer la nouvelle Simca... Comment savait-il que cette Vedette allait devenir une Simca ? Il était dans le secret de cette fusion-absorption, une OPA de l'époque, pas vraiment très claire ?

2. Le dimanche 10 mars 2019, 18:57 par Liaan

Second commentaire alakon :
Dernière image (les Simca) en arrière plan, toujours Gronda, Gronda.
Ils sont partout !

3. Le dimanche 10 mars 2019, 20:31 par Tournesol

Oui,ben les autos rapides ça m’a toujours moins fait rêver que les motos rapides( pour pas dire que ça ne m’a jamais fait rêver)Par contre,petit,les pare chocs des Vedettes m’impressionnaient,mais,bon,j’ai grandi et les pare-chocs en métal et caoutchouc ne sont plus ceux qui me font fantasmer....
Quelle voiture vont choisir nos héros mardi?
Et quel mardi vont ils choisir pour revenir???

4. Le dimanche 10 mars 2019, 20:40 par A. Lebussat

@Tournesol :
Quelle voiture vont choisir nos héros mardi?

Je les vois bien partir chacun sur un VéloSolex.

5. Le dimanche 10 mars 2019, 20:43 par Fred Othon Artistidès

@Tournesol : Et quel mardi vont ils choisir pour revenir?

Les mardis, ça va, ça vient...

6. Le dimanche 10 mars 2019, 20:46 par Liaan

@Tournesol : Pas de fausse joie : il n'y a pas de feuilleton le mardi qui vient.
C'est carême (malgré qu'il n'y a rien eu mardi dernier, mardi-gras)
J'en suis aussi désolé.

7. Le dimanche 10 mars 2019, 20:55 par Geoges Jacques Babylas

@Fred Othon Artistidès : Mardi gras, déguisé en inspecteur Bougret avec une coccinelle pour voiture ?

8. Le dimanche 10 mars 2019, 21:13 par Tournesol

@Liaan : dédicacer ou dessiner il faut choisir?Bah,on attendra.

9. Le lundi 11 mars 2019, 08:15 par Tournesol

De toutes façons,demain,sous l’influence de mes mauvaises lectures blogues quels,je serais à Rodez,visitant le musée Soulages :-)))

10. Le lundi 11 mars 2019, 08:39 par Simon Hanvoathur

Alors donc, qu'utile fallut qu'Al Pine glissât sous le kapot de son bolide au mitan des années 60 pour que du sang bleu comme sa carrosserie enjôleuse coulasse dans ses durites de championne, et surclasse les zorribles et pas-bô moteurs Renault, pour satisfaire la soif de toujours plus des aficionados?
Un douze cylindres briton, long comme un jour sans pain et lourd comme un cent d'enclumes, pour déséquilibrer la ballerine dieppoise et propulser ses tarifs vers les sommets? No no no! Troa foas no!
Un moulin germain tout raplaplat, ventilé au mauvais vent d'est, pour avoir l'air de copier ces salauds de fridolins? Niet niet niet (non en RDA)!
Un quatre cylindres rital double arbre tout alliage, décliné en plusieurs cylindrées, brillant, au bruit sublime et au logo porte-bonheur? Si signor!
Ou alors un V4 de chez Lancia, tout aussi "noble" et compact.
Les chefs de la belle mécanique, c'est qui, nom di diou?

11. Le lundi 11 mars 2019, 09:11 par Maurice la grammaire

@Simon Hanvoathur : Fi des Alpha, renonçant aux Lancia, Alpine a un palmarès dans les années 70 qui justifia son choix. Merci Andruet, Thérier, et tous les vieux de la coupe Gordini qui l'ont faite tourner, cette petite merveille.
Ritals, allez vous rhabiller...

12. Le lundi 11 mars 2019, 09:44 par Charles Georges Deutsch

Et le moulin de la Panpan ? Il comptait pour des prunes ?

13. Le lundi 11 mars 2019, 10:07 par Simon Hanvoathur

@Maurice la grammaire :
Aoh! Mon chwer Maurwice! How are you? Ne montez pas sur vos grwands CV! Vous avez rwaison. Je rwépondais a notrwe cher maîtrwe, qui ne trwouvaît pas le moteurw Rwenault assez classieux.
Cependant, aîquipaît d'un moteurw Alfa, crwoyez vous que l'Alpine aurwait moins bien marwché? By jove! Name of à pipe!

14. Le lundi 11 mars 2019, 10:09 par Simon Hanvoathur

@Charles Georges Deutsch :
Trop pétite!

15. Le lundi 11 mars 2019, 13:49 par Charles Georges Deutsch

@Simon Hanvoathur : Small is beautiful, pourtant.

16. Le lundi 11 mars 2019, 16:25 par Enrico Teodoro Pigozzi

@Charles Georges Deutsch :
Ma, et la CG ?
Mécanica Simca, les meillores sportivo.
Ouna Simca 1500 aussi rapido qu'ouna Renault 16, ecco.

17. Le lundi 11 mars 2019, 18:40 par Liaan

Ben di'don, c'est marée basse niveau propos irresponsables...

18. Le lundi 11 mars 2019, 19:14 par Simon Hanvoathur

@Liaan : Aoh! Pourrwiez vous rweposer la quwestion, please??? Vous ne pas êtes clair.
Marée basse, pour niveau bas? Qualitatif, ou quantitatif?
N'est ce point ici, le blog qui nuit?
Have a good night.

19. Le mardi 12 mars 2019, 09:18 par MITO-MITO

Là, on ressort une Alpine et on s'inspire beaucoup de la A110. D'ailleurs, on l'appelle A110. C'est dire que l'on a de l'imagination, chez Renault. Vous persifflez votre aise mais que vouliez-vous qu'ils fassent : selon la nomenclature Alpine (je n'y inclus pas les 2+2 puisque Alpine elle-même ne les jugea pas assez nobles pour y voir un lignage digne d'un nom) elle aurait dû se nommer A112... pas de bol !

20. Le samedi 16 mars 2019, 22:26 par fifi

De bien belles bagnoles qui font rêver, merci pour ces jolies photos .