Quand on reparle des infirmières


Non, je n'ai pas oublié. C'est juste que je suis un peu lent, un peu dispersé. Souvenez-vous, c'était à propos des Pétaroux à la Noix, je vous avais parlé d'infirmière et j'avais promis de montrer des images.
Ce matin, je me demande si, finalement, il ne serait pas grand temps de vous les montrer, ces infirmières croisées lors de cette fête du cyclomoteur. Je vous avoue que j'aurais pu me poser une autre question et qu'il vous aurait alors fallu attendre encore pour les voir. Si cela se trouve, vous aviez déjà tout oublié, vous, de ces infirmières dont il avait été question ici. Alors, peut-être même allez-vous vous demander ce qu'elles viennent faire ici. Il ne fait pas bon vieillir.

La Cassagne en bonne santé
Bien soignés à la Cassagne


Et aussi, si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser/télécharger l'image du port d'hier en haute définition (zip-5.8 Mo).

Commentaires

1. Le jeudi 20 septembre 2018, 07:16 par Tournesol

Oué,le sabre et le goupillon,unis dans la meme mission: réparer les jouets cassés pour les renvoyer à la mort!

2. Le jeudi 20 septembre 2018, 07:20 par Michel

@Tournesol : Quelle vision sombre et pessimiste vous avez de la fête, vous alors. Vous pourriez démoraliser tout un régiment de fiers soldats en partance pour le combat au nom de la liberté et de la lutte contre la barbarie dont seuls sont capables les étrangers d'en-face. Vous allez plomber le blog avec ces réflexions dépressives. Allez ! Sourions à la vie, soyons heureux !

3. Le jeudi 20 septembre 2018, 07:30 par Liaan

Si cela se trouve, vous aviez déjà tout oublié
Non, surtout pas Sax/Cat !

4. Le jeudi 20 septembre 2018, 07:34 par Liaan

La petite Sœur n'est pas bonne couturière
(sa croix rouge est cousu vraiment à la va-vite, méfions nous, c'est peut-être une Mata-Hari en puissance)

5. Le jeudi 20 septembre 2018, 07:34 par Tournesol

Femmes chargez vous de la mise au monde,l’état se chargera de la mise en bière ( H. Jeanson)
L’homme qui fuit possède sur le plus glorieux cadavre,l’inestimable avantage de pouvoir encore courir.( Gabriel Chevallier)
Le drapeau claque au vent et les soldats sur le champs de bataille.( anonyme)

6. Le jeudi 20 septembre 2018, 08:46 par Ercule Arielle

Bof. Moins drôle qu'hier. Nous avons trouvé le port et la voiture ( bravo Liaan) et nous sommes sans doute comme dit Liaan fin des années 40, début 50. On cherche quoi de plus ? Riennnnnnnnn, j'ai plein de trucs à faire :-))))

7. Le jeudi 20 septembre 2018, 09:13 par Liaan

@Ercule Arielle :
Sapristi, les commentaires sur les images d'hier vont s'étaler ici. Une cochonne ne va pas y retrouver ces petits...
Les automobiles sur le quai du port seraient :
une Traction Avant pour celle de droite, et ce qui ressemble à une Simca 8 pour l'autre (on pourrait songer à une Juvaquatre, mais la calandre est plus inclinée)

8. Le jeudi 20 septembre 2018, 09:27 par Le prof Turbled

"Ma! mon film préféré, c'est L'infirmière par derrière!" (Rocky Siffredo)

9. Le jeudi 20 septembre 2018, 09:35 par Le prof Turbled

@Liaan :
Ouais! Ben si ce sont une traction et une Juva, cela a bien pu être pris dans les années 1937 à 1970, à la louche! Y a de pauvres bougres qui roulaient encore avec ça en 70. Mais je penche pour les années 40.
Bien, les deux infirmières! Si j'avais su, j'aurais fabriqué une civière-remorque, pour m'attirer leurs bonnes grâces.

10. Le jeudi 20 septembre 2018, 09:58 par Liaan

@Le prof Turbled :
une civière-remorque !
Bravo pour le ballant (si c'est une mono-roue)
À la prochaine sortie Pétaroux, ce sera une caravane avec tout le confort, machine à café-thé, mini-bar avec Nég'ita, TV couleur et lit à eau (fantasme des années 1970, pour Ricky Chef Raido)

11. Le jeudi 20 septembre 2018, 12:51 par Tournesol

Depuis manon Lescaux jusque à Dalila
Toute la fine fleur du beau sexe était là
Pour offrir à l’ancetre En signe d’affection
En guise de viatique une ultime érection
En guise de viatique une ultime érection

Hélas les carabins ne les ont pas reçus
Les belles sont restées à la porte cochère
Et le dernier froufrou de l’ancetre déçu
Ce fut celui d’une robe de soeur peuchère.

Quand nous serons ancêtres,
Du côté de Bicêtre
Pas d’enfant de Marie,oh non!
Remplacez nous les nonnes
Par de belles mignonnes
Et qui fument,cénom de nom
Et qui fument,crénom de nom! G.Brassens.

12. Le jeudi 20 septembre 2018, 13:42 par Maurice la grammaire

@Tournesol : on ne dit pas Manon Lescaux, mais non : Lascaux !
Grotte, alors...

13. Le jeudi 20 septembre 2018, 18:24 par Sax/Cat

C'est la bonne sœur qui apparaît ici ?
https://blog.michel-loiseau.fr/?pos...

Une infirmière en tenue militaire ça tient de l'oxymore.

14. Le jeudi 20 septembre 2018, 18:25 par Michel

@Sax/Cat : pas du tout

15. Le jeudi 20 septembre 2018, 23:04 par le père naud

les soeurs qui quêtent

16. Le vendredi 21 septembre 2018, 01:43 par afilegoude

Hélas ! aux pauvres infortunés de la route vivement malmenés par l'épreuve, demandant assistance et se voyant défaillir, demandant le bouche à bouche, j'ai entendu la première accourir en disant "je ne pratique que les lavements"
Il faut croire que la réplique eut l'effet escompté puisque les malheureux en perdition reprirent l'épreuve sans demander leur reste...

17. Le vendredi 21 septembre 2018, 08:17 par Le prof Turbled

@afilegoude :

Jimmy s'éveille dans l'air idéal
Le paradis clair d'une chambre d'hôpital
L'infirmière est un ange et ses yeux sont verts
Comme elle lui sourit, attention, Jimmy veut lui plaire
(Merci Alain) ;-)

18. Le samedi 22 septembre 2018, 21:16 par fifi

@Sax/Cat : Oui mais, une infirmière de l'armée de l'air pour s'envoyer en l'air . Pas l'autre avec sa croix cousue aux points de croix, si elle suture ainsi, Diable merci .