Bouillotte du peuple

C'est à la Cassagne que l'on pouvait découvrir ce petit tracteur allemand. Il s'agit d'un Allgaier R22 dit "bouillotte". Quel curieux surnom pour un tracteur agricole, ne manquerez-vous pas de vous exclamer. Il y a une explication.
Ce tracteur est le pendant de le VolksWagen pour le machinisme agricole. Le constructeur a souhaité concevoir un tracteur accessible à tous, fiable, solide et simple à entretenir. Pour cela, on a cherché à supprimer quelques éléments susceptibles de causer des pannes. On s'est surtout intéressé au système de refroidissement en le simplifiant à l'extrême. Pas de radiateur, pas de durit, pas de pompe à eau. A la place de tout ce dispositif complexe, on a conçu une sorte de grosse réserve d'eau de plusieurs dizaines de litres d'eau qui entoure le haut moteur en une seule pièce de fonderie avec celui-ci. Le refroidissement n'est donc assuré que par l'évaporation de cette eau. Simple et facile.
Bien sûr, cela oblige à vérifier que la réserve d'eau ne soit pas vide. Un flotteur permet à l'opérateur, grâce à une pige, de s'assurer du niveau d'eau. Ajoutons que dans ce souci de simplicité et de réduction des éléments mécaniques, le tracteur n'a pas de démarreur. Il faut user de la manivelle pour le faire péter. De même, pas de système de boule chaude comme sur les Société Française Vierzon ou autres Lanz et affiliés. Non, on assure le préchauffage de la chambre de pré-combustion par l'insertion d'une "cigarette" de démarrage, une mèche introduite après son allumage dans l'emplacement prévu à cet effet. Une fois que cela est fait, on tourne la manivelle à toute volée et, normalement, le moteur doit démarrer.

Allgaier R22 Volksschlepper

Haut de page