Quatre mille

Depuis quand on compte ? Non mais c'est vrai quoi. Ça fait combien de millénaires, combien de dizaines de millénaires qu'on compte ? Et aussi pourquoi, d'ailleurs ? Et, tant que l'on en est à poser des questions, quel est l'organisme qui a commencé à compter quelque chose ? Il y a forcément eu un début à tout ça. Il y a eu un moment où quelque chose a envisagé que "deux" était différent de "un" et qu'il suffisait d'ajouter "un" à "deux" pour avoir "trois". Ou, parce qu'il serait étonnant que les chiffres aient été inventés tout de suite, que l'unité était différente du plusieurs, du moins.
Je ne suis pas suffisamment stupide pour penser que seul l'Homme compte dans le monde du vivant. Il n'empêche, il me semble, tout de même, que c'est lui qui a envisagé que, quel que soit le nombre en présence, il suffisait de lui ajouter un tout petit "un" pour continuer la numération. Alors, sans doute, on a commencé à se dire que l'infini était une notion à envisager sérieusement, du moins dans le domaine de l'abstraction des nombres entiers.
Tant que l'on en était à se cantonner dans ces nombres entiers, que l'on se limitait à faire de la numérisation, à ajouter ou à soustraire, on n'avait pas trop besoin de la mathématique et on ne se faisait pas trop de nœuds au cerveau. Je ne sais pas quand les mathématiciens sont arrivés avec tous les problèmes qui allaient avec eux. Moi, j'ai de graves problèmes avec la mathématique, je n'y comprends rien, ça m'est totalement étranger. D'une manière confuse, j'entrevois bien que ça a une utilité certaine et même que ça a un aspect assez fascinant. Seulement, je ne la comprends pas. Un peu comme la musique. Ce sont des domaines qui ne me concernent pas. Je le regrette.
J'avais commencé à essayer de faire un dessin pour le billet du jour lorsque je me suis rendu compte que, primo, je n'arrivais pas à dessiner et que, deuxio, ce billet allait être le quatre millième. Baste ! Ce billet n'aura pas de dessin. Probablement, le fait que ce billet soit le quatre millième ne devrait pas permettre de constituer un sujet. On est comme ça à voir dans les dizaines, les centaines, les milliers… des signes particuliers. On sait bien que ça ne signifie rien mais on aime croire que si, qu'il y a quelque chose de magique dans ces nombres. Ça ne fait pas de mal.
Quatre mille billets publiés. Ils ne sont pas tous de moi ! D'abord, il y a tous ceux de Liaan avec son feuilleton en bandes dessinées mais il y a aussi ceux du feuilleton pas en bandes dessinées et quelques autres. Tous ces billets n'ont pas le même intérêt. Certains sont même franchement sans intérêt. Je ne sais pas trop combien il y en a qui ont de l'intérêt, d'ailleurs. Quelques uns. Pour voir, je me suis amusé à dénicher le billet qui a suscité le plus de commentaires. Je vous propose d'aller le voir.

Quizz

Haut de page