Là, faudrait un titre

Dans la logique, le châpo (c'est ce que vous êtes en train de lire) sert à introduire un article. C'est comme une introduction, une mise en situation. Ça indique un peu de quoi que ça va causer et sous quel angle ça va être pris. Sauf que là, je ne sais pas ce que je vais vous raconter. Alors, je vous explique ce qu'est un châpo. Par contre, je n'ai pas de titre.

Demain ! Vivement demain ! Demain, j'essaie de finir le dessin dont je vous parlais récemment. Je l'ai encore regardé tout à l'heure, il n'est vraiment pas si mal que ça. Demain, à midi, j'aurais terminé ma semaine de travail. Ce ne sera pas trop tôt. Ça vous use un homme, des semaines pareilles. Encore, je m'en souviens comme si c'était hier, il n'y a pas si longtemps, j'étais capable d'affronter des vraies semaines de travail. Pas des semaines de vrais travailleurs d'avant-guerre, faut pas pousser, mais des vraies semaines de cinq jours et de huit heures par jour. Sauf le vendredi pour cause de 39 heures. On finissait une heure plus tôt, le vendredi. Je m'en souviens encore.
Maintenant que je ne fais plus que des moitiés de semaine, je commence à ressentir la fatigue dès le lundi matin, sur le coup des 10 heures. Là, habituellement, je me dis que je serais bien mieux dans mon lit, chez moi. Je me demande parfois si je ne suis pas devenu un peu fainéant. Du reste, je ne pense pas être devenu fainéant. Sans me vanter, je pense avoir toujours été fainéant. C'est un peu pour ça que je n'ai jamais eu de vrai métier. Je l'assume plutôt bien et me dis qu'être parvenu à mon âge sans avoir jamais ressenti le besoin urgent et impérieux de me tuer au travail ne m'aura pas trop mal réussi, somme toute.
Tout de même, il me faut reconnaître que je ne suis pas sorti tout à fait indemne de ma confrontation avec le monde du travail. Par exemple, je ressens presque un peu de plaisir à réparer un ordinateur ou à faire fonctionner un périphérique quelconque. Et je ne vous dis pas l'excitation lorsqu'il s'agit de configurer un truc important comme un serveur ! Surtout que je suis un véritable escroc et parviens assez correctement à masquer mon inaptitude. Disons-le sans ambages : je n'y connais rien de rien dans tous ces trucs. Le tout, c'est de ne pas le faire voir.

Qu'est-ce que je voulais vous dire, moi ? Que j'allais dessiner mais pas avant demain, que je suis un fainéant, que je suis un escroc... Bon. Je crois bien que j'ai tout dit. Alors, puisque j'ai mangé et que je suis allé déposer mon petit sac poubelle au bord de la route, je peux considérer que j'ai la soirée libre pour faire ce que je veux. Dormir, par exemple. Ce serait bien, ça. D'autant plus que je suis de nouveau dans un cycle de mauvais sommeil. La nuit dernière, je n'ai pas dû m'endormir avant 1 heure du matin. La nuit précédente n'a pas été bien meilleure. C'est lassant, ces insomnies idiotes et ridicules.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page