En vert et contre tous

Aujourd'hui, je me demande si je pourrais devenir écolo, je me réjouis de la défaite de la droite et plus encore de ce que Besson s'est pris dans les dents. Je me réjouis aussi un peu de la victoire de Obama et je me prépare à manger.

L'affaire n'est pas si simple qu'il peut y paraître. Bien sûr, je roule en 4x4, je me chauffe au fuel domestique, j'ai une maison mal isolée qui ne répond pas aux normes HQE, je vis loin de mon travail et j'utilise une automobile plutôt que les transports en commun pour mes déplacements. D'une autre part, je trie mes ordures et j'essaie réellement d'en produire le minimum. Je me chauffe au fuel mais je ne me chauffe pas trop. Je roule en automobiles gourmandes mais je ne prends la voiture que s'il y en a vraiment besoin, en général. Evidemment, cela ne suffit pas pour faire de moi un modèle d'écologiste. J'en ai conscience et j'ai aussi conscience que je pourrais faire plus au quotidien pour préserver la planète, l'environnement et la nature. Néanmoins, je considère un peu que je fais ce que je peux avec ce que j'ai et comme je le peux.
Je ne vote pas écolo, normalement. Ça m'est arrivé une fois seulement. Pourtant, j'ai été attiré par les mouvements écologistes, à un moment. J'étais sensible aux discours des écologistes et certains des discours d'aujourd'hui sont loin de me laisser insensible. Ce que je n'aime pas dans le discours écolo actuel, c'est qu'il est trop caricatural. Lorsque je me souviens des discours tenus pas Reiser dans ses dessins, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils portaient bien plus que certains que l'on peut entendre aujourd'hui.
C'est quoi, être écolo ? Si c'est taper sur les 4x4 et prétendre qu'il faut manger bio, je ne suis pas d'accord pour suivre la marche. Si être écolo c'est faire des propositions politiques et sociales qui tiennent la route et qui ne s'adressent pas qu'au bobo parisien, je veux bien être attentif.
C'est peut-être ce qui est en train de se passer avec l'appel du 22 mars de Daniel Cohn-Bendit. Il s'agit d'en appeler à la création d'un parti politique (de gauche, je suppose) capable de proposer autre chose que les chamailleries entre Aubry et Royal. Politiquement, j'ai presque toujours voté socialiste. Non pas qu'ils me fascinent tant que ça mais simplement que j'ai longtemps cru qu'ils étaient les seuls à pouvoir proposer une politique crédible tout en privilégiant l'éducation, le social, la protection des faibles et toutes ces sortes de choses.
Aujourd'hui, je demande à voir, à entendre et à lire ce que pourra proposer Daniel Cohn-Bendit comme alternative au déliquescent parti socialiste.

En attendant, ça tourne vinaigre du côté de la majorité présidentielle et j'aime bien ça. Déjà, on entend dire que Sarkozy devrait démissionner. Il ne faut pas rêver, il ne le fera pas. A moins qu'on l'aide un peu. Pour certains ministres, ça sent le roussi. Il est plus que probable que Darcos ne sera plus au gouvernement sous peu. Il faut dire qu'il a pris sa raclée, en Aquitaine. Une belle rouste. Ça fait du bien. Je le trouve très antipathique, ce monsieur là.
Un autre qui est très désagréable, c'est Besson. Besson, il était invité de France Inter, ce matin. Avant que l'on lui donne la parole, il y a Stéphane Guillon qui n'y est pas allé de main-morte. Il faut dire que ça fait du bien de dire du mal de Besson. Là, ce matin, donc, Guillon s'est moqué du physique du bonhomme et aussi il a dit qu'il était une taupe infiltrée du FN. Ben ça n'a pas plus au monsieur Besson qui s'est beaucoup plaint. Du coup, le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, a présenté des excuses au Besson.
Sinon, j'ai appris aujourd'hui que j'allais partir mercredi pour un petit voyage à Marseille et dans la Drôme. A Marseille, on va, un collègue et moi, chercher une machine, une nouvelle presse numérique. Dans la Drôme, on va faire un déménagement. Normalement, nous rentrerons vendredi. Il est donc possible qu'il y ait une petite panne de blog les jours qui viennent.

chat train

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page