Dimanche, on vote


Dimanche, c'est le premier tour des élections régionales. On dit la gauche bien partie pour foutre une grosse pâtée à la droite. Moi, j'aimerais bien que toutes les régions soient remportées par la gauche... Rien que pour faire chier les gens de droite. Aujourd'hui, j'ai ouvert l'enveloppe reçue pour ces élections. J'ai tout parcouru et lu certaines pages.

J'ouvre enfin l'enveloppe. J'enlève toutes les feuilles qui sont dans l'enveloppe. Je retourne le paquet et je commence à lire.

Europe Écologie. Bien. Sur la photo, on voit Eva Joly, José Bové, Cécile Duflot et Daniel Cohn-Bendit. Une autre photo avec Noël Mamère et 9 raisons de voter Europe Ecologie. Neuf raisons, oui : créer 50000 emplois grâce aux contrats de conversion écologique ; en finir avec la pénurie de logements et la précarité énergétique ; développer une agriculture biologique de proximité ; garantir une formation adaptée aux personnes et aux territoires ; améliorer nos transports au quotidien avec un plan rail ambitieux pour des TER plus fréquents ; lancer un plan santé environnement ; soutenir la création artistique ; valoriser la diversité linguistique par un plan de développement de l'Occitan ; préserver le patrimoine naturel Aquitain.

NPA. Nouveau Parti Anticapitaliste. Pas de photo. Impression en noir et blanc, un logo, un slogan : "Tout changer, rien lâcher !". On apprend que la liste est soutenue par Olivier Besancenot et est conduite par Philippe Poutou. Suit la liste des candidats, département par département.

Forces Aquitaine. Jean Lassalle. Papier glacé et impression en quadrichromie. Une photo de Jean Lassalle sur fond de ville. Laquelle ? Possible que ce soit au bord de l'eau, je crois voir un bateau. Sur la gauche, juste au-dessus de l'épaule de Jean Lassalle, un clocher. On nous dit qu'il est député à l'Assemblée Nationale, maire et conseiller général, président de l'association des populations de montagne du monde, marié et père de quatre enfants et qu'il a 54 ans. Un texte dans lequel le candidat nous dit qu'il parcourt "jour après jour nos département, nos villes, nos villages, nos banlieues". Il rencontre des chefs d'entreprise, des salariés, des agriculteurs, des élus locaux, des responsables associatifs mais aussi des jeunes et des "aînés". Il faut tourner la feuille pour prendre connaissance des autres candidats de la liste et des propositions. Au premier rang de ces propositions et mesures, l'emploi. Il y a aussi les objectifs prioritaires et là ce sont les routes qui sont en première position suivies du train et des aéroports. Les transports ont la part belle.

Tiens. Je ne comprends pas bien... Une autre feuille du NPA. Cette fois-ci, c'est en couleurs. Le logo du NPA en rouge, une photo de Philippe Poutou sur fond de manifestation. "Tout changer, rien lâcher !". On s'adresse à ceux qui n'aiment ni Sarkozy ni le PS. Rien contre les autres.

Alliance Ecologiste Indépendante. Liste conduite par Michel Chrétien. Impression sur papier recyclé en vert. La liste des candidats et pas grand chose de plus.

Je crois comprendre. Peut-être y a-t-il les bulletins de vote et les tracts. Je continue ma lecture.

Lutte Ouvrière. Une photo de Nelly Malaty qui conduit la liste pour l'Aquitaine. Elle est opératrice en électronique. Du texte et puis, tout de même, le si attendu "Travailleuses, travailleurs" qui est la marque de fabrique. On lit que la liste est soutenue par Arlette Laguillier.

D'accord, je comprends. Maintenant, c'est le bulletin de vote de Europe Ecologie. Impression en vert sur un papier de piètre qualité. Il n'est pas spécifié si ce papier est recyclé ou non.

Alliance Ecologiste Indépendante. Une infographie représentant notre planète. Mers bleues, terres vertes. Une photo des principaux candidats proches les uns des autres, se tenant par le bras ou une main posée sur une épaule. Ils se revendiquent "écologistes de cœur, indépendants par nature". Quoi qu'il en soit, l'impression est en quadrichromie sur papier recyclé.

Front de gauche. Une photo de Gérard Boulanger, lunettes sans monture et sourire carnassier. "Un vote utile face à la crise sociale, écologique et démocratique". "L'union fait l'espoir". C'est écrit à la main juste au dessus du paraphe de Gérard Boulanger. Cinq priorités pour garantir en Aquitaine l'égalité des droits et la solidarité des territoires : réorientation des politiques économiques ; création d'un comité régional de la planification écologique ; moratoire sur le projet de la LGV ; renforcement de l'accès à la qualification de tous les jeunes Aquitains ; évaluation des politiques publiques régionales. Bon, bon, bon...

Parti Socialiste, Mouvement Républicain et Citoyen, Parti Radical de Gauche. Bulletin de vote. Photo de Alain Rousset, impression de mauvaise qualité en rose rougeâtre. Liste des candidats.

UMP. Le bulletin de vote de l'UMP est imprimé en bleu sur un papier "100% PEFC issu des forêts gérées durablement". Xavier Darcos en tête de liste et puis la liste des autres prétendants.

Front National. Un dessin humoristique représentant une tête prise dans un étau dont les mors représentent d'une part l'état et l'UMP et d'autre part la région, le PS, le PC et les Verts. "Quand on subit ça, on ne s'abstient pas... On vote Front National !". "Râler c'est bien... Voter, c'est mieux". Photo de Jean-Marie Le Pen et de Jacques Colombier, la tête de liste. Logo du FN.

Bulletin de vote de la liste Forces Aquitaine de Jean Lassalle. Noir et blanc, recherche graphique, liste des candidats au verso.

Le tract de l'UMP. Photo de Xavier Darcos tout sourire avec les autres candidats principaux dans des sortes de bulles. Bizarre. Il y a aussi une sorte de logo étrange avec des couleurs et un lien Internet sur lequel on doit pouvoir cliquer. Il y a une petite flèche de pointeur de souris à côté. Impression en quadrichromie sur papier 100% PEFC. Quelques engagements déclinés département par département.

FN. Bulletin de vote. Impression en bleu roi. Liste des candidats et une mention : "Ne pas rayer ni raturer sous peine de nullité".

Le bulletin de vote du Front de Gauche. En bas de la feuille, sous la liste des candidats, le logo de chacun des partis du Front de Gauche et un énigmatique logo peu lisible de la faucille et du marteau.

Tract de Alain Rousset, Parti Socialiste. Impression en quadrichromie sur papier recyclé. 10 raisons de voter Alain Rousset et son équipe. Plein emploi, aider les entreprises à créer des emplois, faire le choix d'une croissance verte, aider les agriculteurs et promouvoir le bio, donner un avenir à la jeunesse, des transports pour tous, préserver les espaces naturels et l'or vert de la forêt, défendre les services publics sur tous les territoires, être fier de l'Aquitaine et continuer à bien gérer la région. Deux phrases en une langue à moi inconnue : "Elkarrekin, Akitania aurrera doa !" et "Amassa, l'Aquitània que gausa !".

Voilà, c'est tout. Du coup, c'est facile de savoir pour qui voter, pour moi. Je ne voterai ni pour un parti de droite ni pour un parti écologiste, c'est sûr. Je pense que je vais choisir la voie de la continuité et voter PS. Enfin ça n'a pas beaucoup d'importance. Juste, il faut voter et foutre une bonne claque aux malfaisants au pouvoir en ce moment.

Commentaires

1. Le vendredi 12 mars 2010, 13:15 par Titi

Régionales : Eric Woerth à Terrasson. Le ministre du budget est venu soutenir la candidature de Xavier Darcos et Jérôme Peyrat

2. Le vendredi 12 mars 2010, 15:14 par clafy

C'est intéressant, merci pour les résumés.

(Cela dit, "tout changer" me perturbe, c'est certainement malheureux pour les gens qui ont au moins une bonne chose dans leur vie... ;-))

3. Le vendredi 12 mars 2010, 15:38 par michel

Je ne comprends pas bien ce que dit le maire de Terrasson lorsqu'il dit que la France est le pays qui a les meilleures charges sociales mais que celles-ci ont un coût.
Changer une bonne chose pour une chose encore meilleure, pourquoi pas ?

4. Le vendredi 12 mars 2010, 16:52 par Sax/Cat

C'est simple chez vous au moins.

Chez moi, il y a 2 listes PS, 2 UMP, 3 d'extrème-droite, 2 écologistes, et deux pour la gauche non socialiste (1 LO et une PC-NPA-Parti de Gauche)

Je vais voter pour celui qui a la meilleure tête, d'ailleurs c'est un barbu, un marin et un sétois communiste.

5. Le vendredi 12 mars 2010, 18:24 par Globu le Rouge

faites front contre les gloupiers vaniteux ! et votez pour le front de gauche ! sans faux cils mais quand même un peu marteau

6. Le vendredi 12 mars 2010, 18:29 par michel

Moi, ce que je n'aime pas dans le Front de Gauche, c'est qu'il y ait le mot "Front". Ça me fait penser à un autre Front et ce n'est pas le front de mer.
On ne m'enlèvera pas de l'idée que ce n'est pas dû au simple hasard si l'on a choisi ce nom.

7. Le vendredi 12 mars 2010, 18:37 par zaréelle

L'enveloppe? je me suis bien garder de l'ouvrir :) Ce sera "front de gauche" au premier tour parce qu'il y a une de mes colistières aux dernières municipales. Volià.

8. Le vendredi 12 mars 2010, 22:29 par Globu le Rouge

...et l'église saint Front (de guauche) à Périgueux ?

9. Le samedi 13 mars 2010, 00:08 par MITO-MITO

Globu, Saint Front est en rive droite, la géographie est sans pitié avec la politique !

10. Le samedi 13 mars 2010, 03:32 par Lib

Moi ,et cela tombe bien , ici , je n' ai pas le droit de vote et les régionales de toute façon n' existent pas ..