Des souris et des vaches

Je ne vais pas vous mentir, aujourd'hui je n'ai strictement rien fait pour ce blog. Rien préparé, rien dessiné, rien réfléchi.

Au réveil, ce matin, peu avant que les cloches sonnent, j'imaginais légèrement passer une journée à dessiner les ultimes vaches de la série. J'ai bu du café et puis je suis allé prendre une douche et puis j'ai rebu du café. Alors, j'ai relevé mes courriers électroniques et il y en avait un d'une collègue qui me disait qu'elle ne parvenait pas à imprimer sur le copieur qu'il y a au boulot. J'ai tenté de dépanner la chose à distance, y suis presque parvenu et ai laissé tomber dans l'attente de jours meilleurs.
Pour mener à bien cette tentative de dépannage à distance, j'ai démarré un Mac sur lequel est installé Mac OS X Server. C'est un bon Macintosh mais je lui ai connecté une souris ronde Apple. La souris ronde Apple, c'est la souris qui est apparue avec les premiers iMac.

souris ronde Apple

C'est une souris qui a eu ses détracteurs comme souvent avec les souris Apple. Pour celle-ci, les reproches les plus courants sont que l'on n'a pas de repère pour savoir comment on la tient et qu'il s'agit d'une souris à boule qui, donc, s'encrasse. On reprochait aux souris précédentes de n'avoir qu'un bouton ; on reprochait à la souris suivante d'avoir un câble un peu court ; on reproche à la dernière en date, la Mighty Mouse, d'avoir une petite boule qui s'encrasse et de ne pas être démontable pour nettoyage.
Il est vrai que si c'est bien Apple qui démocratisa la souris dans la micro informatique avec le Macintosh, les utilisateurs ont souvent eu des griefs, parfois justifiés, à l'égard des productions pommées. Pour ma part, j'utilise au quotidien une Mighty Mouse et je peste parfois contre l'encrassement de cette bille géniale et contre l'idiotie de n'avoir pas prévu que l'on puisse avoir à nettoyer la souris.
Et alors donc, il y a cette souris ronde connectée au clavier du Macintosh que j'ai utilisé pour tenter de dépanner ma collègue. Et cette souris, elle m'a énervé rapidement. Elle était sale et j'avais du mal à diriger le pointeur à l'écran. Alors, sitôt que j'avais fini ma tentative de dépannage, je me suis attelé au démontage en règle de la souris pour un nettoyage en profondeur. J'ai mené à bien l'opération et je me suis alors dit que j'avais une autre souris du même modèle (mais pas de la même couleur) et qu'il pouvait être bien de la nettoyer aussi. Je l'ai fait et ça m'a encore pris un peu de temps.

Ensuite, j'ai tout de même dessiné une vache mais je ne l'ai pas encore encrée. Je pense que là j'arrive au bout des vaches. Je ne sais plus exactement à combien j'en suis. Il y en a certaines que je ne retiens pas, dans le lot. Je les garde en réserve pour le cas où.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page