J'adore apprendre ce que l'on apprend

Ce matin, en écoutant France Inter, j'ai appris un truc incroyable.

Selon je ne sais plus quel type présent dans la station spatiale internationale, la preuve du réchauffement climatique serait qu'il aurait observé que, en l'espace de douze ans, certains monts autrefois enneigés ne le seraient plus. La journaliste qui faisait état de la chose ajoutait que ce type aurait eu la larme à l'œil en découvrant cela. On le comprend.

Ainsi, la chose est entendue, la planète se réchauffe. Les neiges éternelles ont vécu et plus rien ne sera plus jamais comme autrefois et c'est bien triste. On est tout de même bien peu de choses et nous sommes totalement responsables de tous ces malheurs qui nous tombent sur le dos. Quel malheur !
Alors, j'apprends ça entre d'autres informations. Celle, par exemple, que notre président bien aimé est sorti à pied par la grande porte de l'hôpital du Val-de-Grâce en compagnie de madame et que le couple est monté dans sa Vel-Satis bleue. C'est hyper important parce que s'il avait pris place dans un corbillard noir, on aurait pu avoir des doutes sur son état de santé. Mais là non. On peut juste en déduire qu'il a des goûts de merde.
Monsieur le président de la République de France est donc en bonne forme. Ça n'empêche pas que la planète a trop chaud mais ça console un peu tout de même. Sinon, sur France Inter on nous a aussi dit que le tour de France était terminé et que l'on se posait un peu des questions de savoir si oui ou non les sportifs se droguaient un peu. Moi, je dis que les sportifs devraient aussi avoir le droit de se droguer comme tout le monde.
Pour le coup, j'en ai eu un peu marre d'écouter France Inter et j'ai mis un disque de musique pour dessiner quelques vaches supplémentaires.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page