Il est grand temps de ne plus attendre !

Je ne sais pas comment vous avez occupé votre journée. Pour ma part, je suis allé à côté d'Angoulême pour installer une machine. En rentrant, je me suis arrêté faire quelques courses au Leclerc de Trélissac et puis je suis revenu chez moi. Là, j'ai commencé à faire la mise à jour d'un site que j'administre un peu.

Ce matin, je n'avais pas le temps de m'occuper de ce billet quotidien. Je n'avais pas d'idée non plus. Je me suis dit que je n'en aurais peut-être pas pour très longtemps à Angoulême et que je rentrerais bien assez tôt pour l'écrire. Et puis, ça a pris plus de temps que prévu. Il faut dire que j'ai aussi dû faire avec un PC portable et que ça, c'est chronophage. J'aime bien écrire "chronophage". C'est un mot nouveau qui, je le pense, n'est pas dans le dictionnaire mais que je trouve amusant. Un peu comme "capillotracté" mais ces deux mots n'ont pas du tout la même signification. D'ailleurs, vous pourrez noter que je n'emploie le mot "capillotracté" que à fin d'exemple et qu'il ne sert à rien en lui-même dans le cas présent. De fait, j'aurais pu faire l'impasse sur ce mot sans que le sens de ce texte en gestation change. Je me dis même que j'aurais peut-être dû ne pas faire état de ce mot tant je crains qu'il vienne complexifier la compréhension de ce que je voulais dire. Le risque est que vous perdiez le fil et que vous ne compreniez plus rien à ce que je veux vous raconter. Ce serait bien dommage et vous risqueriez d'avoir mal à la tête. Je m'en voudrais.
Donc, je suis allé en Charente pour installer une machine prévue pour être pilotée depuis un PC. Pas un Mac, un PC. C'est comme ça. Je le regrette un peu mais c'est comme ça. Le fabricant a fait développer un logiciel pour PC et pas pour Mac, je n'y peux rien. Remarquez, lorsque vous voyez la gueule du logiciel, vous comprenez qu'il a été développé pour un PC-Windows et pas pour un Mac. N'ayons pas peur des mots, l'interface est laide. C'est souvent une constante dans le monde Windows : l'interface des logiciels est laide. Je n'irai pas jusqu'à prétendre que les développeurs de logiciels pour Windows produisent des choses à leur image pour des personnes à leur image mais je ne suis pas loin de le penser. D'ailleurs, lorsque vous abordez ce sujet polémique avec des utilisateurs de Windows, le seul argument qu'ils sont souvent en mesure de vous balancer dans les gencives est que, eux, ne demandent pas à un logiciel qu'il soit "joli" mais qu'il "marche". Je glousse de plaisir à chaque fois. Utiliser un logiciel laid sur une machine laide avec un système d'exploitation laid lorsque l'on est soi-même laid dénote un certain penchant pour la laideur. On comprend mieux pourquoi il y a tant de laideur de par le monde. Vous vous promenez dans une rue piétonne d'une jolie ville de province et vous avisez un joli garçon à la terrasse d'un café qui boit avec distinction et grande classe un espresso. Il y a de fortes chances pour que ce soit un utilisateur de Macintosh. Moi par exemple (quoi que je sois rarement à la terrasse des cafés des rues piétonnes des jolies villes de province). Vous vous promenez dans les belles rues parisiennes et vous apercevez une superbe jeune femme très belle et très toute pleine de charme et de classe. Il y a de fortes chances pour que ce soit une utilisatrice de Macintosh et que ce ne soit pas moi.

Mais revenons à ce qui nous occupe aujourd'hui. J'arrive donc à côté d'Angoulême et là je tombe nez à nez avec un PC portable IBM ThinkPad de 2002 équipé d'un Windows Millenium ! C'est la première fois que j'avais à toucher à ce que l'on appelle le pire système d'exploitation au monde. Vous pensez bien que je n'allais pas passer à côté de l'occasion qui m'était offerte. Et bien mes chers amis, je peux vous le dire, la réputation n'est pas usurpée ! C'est une vraie belle merde. Chapeau.
Ainsi donc, rien que pour installer un pilote chargé de prendre en charge un adaptateur usb-série et un logiciel "écrit par les pieds par un cul-de-jatte", il m'aura fallu faire face à quatre beaux plantages windowsiens. Finalement, j'ai jeté l'éponge. Tout était plus ou moins reconnu et aurait dû fonctionner mais non, ça n'a pas fonctionné. J'ai vivement conseillé à la personne de trouver un PC fonctionnant avec un Windows un peu plus récent et de me rappeler lorsqu'il sera prêt. Je vous en reparlerai peut-être un jour.

Mais avec tout cela, ben je n'ai pas dessiné de vache aujourd'hui. On fera peut-être mieux demain. Bonne nuit.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page