En finir une bonne fois pour toutes ?

Puisque je n'ai plus rien à dire, plus rien à montrer, plus rien à raconter, je me demande s'il n'est pas temps de fermer le Blog qui nuit grave et de passer à autre chose.

Il ne s'agit peut-être bien que d'un passage à vide comme il y en a eu d'autres, mais il s'agit peut-être tout aussi bien de quelque chose de plus profond. Depuis quelques jours, je n'ai plus d'inspiration pour nourrir ce putain de blog et ça commence à m'agacer. Je me suis mis dans la tête que j'allais l'alimenter quotidiennement mais voilà que je n'ai rien à donner. J'en arrive à me demander si ce blog n'est pas en train de me décerveler. Si cela se trouve, il est en train de me vider la tête !
Ne pas avoir d'idées, c'est un état normal, chez moi comme chez la majeure partie des gens. Ne nous voilons pas la face, nous ne sommes pas ici entre personnes géniales. Alors, il est peut-être un présomptueux de croire que l'on va pouvoir, jour après jour, trouver une nouvelle idée. Du plus loin que je me souvienne, je n'ai jamais eu de vraie bonne idée. J'en ai eu quelques unes qui pouvaient faire illusion un instant mais elles n'ont jamais résisté à un petit examen attentif. Ce qui me chagrine, dans cette affaire, c'est vous, fidèles lecteurs. Vous me rendez triste. Eh oui !
De deux cas : soit vous étiez déjà très nettement diminués dans vos capacités cognitives avant de connaître et fréquenter ce blog et cela m'ennuie de n'avoir que des crétins comme lecteurs ; soit c'est le blog qui vous a rendu parfaitement idiots et je m'en veux un peu. Pas beaucoup, soyons honnête, mais tout de même un peu. Remarquez, je sais bien que parmi vous il n'y a pas de jeunes. Vous n'êtes que des vieux. Vous avez votre vie derrière vous, la société n'attend plus grand chose de vous. Mais tout de même, c'est un peu triste.
Ceci dit, je vous aime bien tout de même, hein. Globalement, vous êtes plutôt gentils. Vous ne m'insultez pas souvent. Vous n'êtes pas bien méchants. C'en est à se demander si vous avez quelque chose dans le crâne ! Ceci dit sans vouloir vous blesser. Moi, maintenant, je ne voudrais pas être tenu pour responsable de quoi que ce soit et avoir à payer des dommages et intérêts. Alors, je vous mets en garde. Avant qu'il ne soit trop tard, vous devriez fuir. Vite.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page