Ça commence à être un tantinet pénible

Toujours pas la grande forme, aujourd'hui. Ce matin, plein de bonne volonté, j'ai tenté de me persuader que ça allait super bien... et je suis vite retourné me coucher.

Donc, c'est ainsi, va falloir que je fasse avec, je suis parti pour vivre avec la grippe pour encore un bon millier d'années. C'est juste histoire de le savoir et d'être patient, après tout. Savoir que j'en viendrai à bout me suffit. Je ne suis pas pressé.
Ce qui est plus désagréable, c'est que tout ce que j'avale me semble mauvais. Non pas que ça n'a pas de goût, ce serait un moindre mal et même, parfois, vu ce que je me prépare, une bénédiction, non, ça a du goût, du mauvais goût. C'est globalement acide et amer. Il n'y a guère que la soupe de légumes, bien chaude et très salée qui passe avec quelque intérêt. L'avantage de la soupe de légumes, c'est qu'il n'y a pas besoin de dents pour l'avaler. Alors, j'ai une idée. Si ça s'éternise, je vais pouvoir vendre mes dents pour m'acheter des légumes que je préparerai en soupes ! Il n'y a pas de petites économies en cette période de crise ! Atchoum, bonne nuit.

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page