Hier soir, en rentrant du boulot, j'ai fait un petit feu dans la cheminée. Vers 20 heures, il faisait doux, chez moi. Dans les 15°, ce n'est pas si mal. On a connu pire. Je considère que c'est même là une température tout à fait honorable.
Il était près de 22 heures lorsque je suis allé me coucher pour lire quelques pages du bouquin en cours. Bien au chaud sous la couette, j'ai fini par m'endormir pour n'être réveillé qu'à 6 heures ce matin par le traître radio-réveil qui ne fait qu'effectuer la tâche par moi à lui assignée. Je soulève une paupière lasse laissant ainsi un oeil glauque et vague se tourner vers les chiffres rouges de l'appareil assassin de dodo. Le temps de reprendre pied avec la réalité, mon nez comprend déjà qu'il ne fait pas chaud. Baste ! Nous en avons vu d'autres ! Hauts les coeurs ! Bravons la froidure ! Je me lève donc, enfile chemise, pantalon et pull et vais d'un pas fier et bien assuré me servir un bon café dans un bon bol. On ne se laisse pas abattre, chez moi, nom d'un petit bonhomme en bois !
Tout de même, tout de même, il ne fait pas chaud... Je décide donc d'aller m'assurer de la température ambiante directement auprès du thermomètre trônant sur le buffet juste à côté. Je regarde, fixe, observe et, incrédule, constate qu'il ne fait que six degrés. Ce n'est pas encore le froid sibérien dans toute sa magnificience mais on s'en approche. Je retourne boire un café en grelotant. Il ne faudrait jamais écouter ce que raconte les thermomètres. Après, on a toujours soit encore plus chaud, soit encore plus froid. C'est le cerveau qui fait ça... Quand on sait, c'est souvent pire. L'ignorance est la mère du bonheur !
Or donc, arrive l'heure de quitter mon doux logis pour me rendre à Périgueux. Je sors, ferme la porte à clé et descend l'escalier pour rejoindre la fidèle Renault 19 TS qui a pour charge de me convoyer à bon port. J'arrive à côté de la fière automobile et m'aperçois que le pare-brise est gelé. Pour la première fois depuis plusieurs mois, je suis obligé de gratter pour espérer voir quelque chose de la route. C'est signe que l'on ne va pas vers les beaux jours.