Saint Amand de Coly

En automne, en Dordogne, il y a encore de bien belles journées ensoleillées. Ça peut donner une excellente occasion d'aller se promener et de découvrir quelque belle réalisation architecturale du cru. Par exemple, l'abbaye de Saint Amand de Coly.

Annoncée comme une abbaye fortifiée du XIe ou XIIe siècle, l'église de Saint Amand de Coly impressionne déjà par la taille de son clocher-porche et de son immense vitrail de façade. Nichée au fond de la campagne périgourdine, à une vingtaine de kilomètres au nord de Sarlat, la commune de Saint Amand de Coly est une bien jolie commune. Un des "plus beaux villages de France", indique même un panneau. Il s'agit d'un haut lieu touristique du département. S'il est certain que l'église est pour beaucoup dans la renommée du village, il ne faut pas oublier pour autant le charme des toits couverts de lauze et de la jolie pierre locale. Des maisons plutôt basses, trapues, faites pour durer et résister à tout.

bourg de Saint Amand de Coly

Lorsque vous arrivez dans le village, vous ne pouvez pas ne pas voir l'église. Située derrière des murs d'enceinte, elle montre fièrement son clocher qui n'en finit pas de monter vers le ciel. Un clocher-porche d'où descend la corde qui permet de sonner la cloche. On monte quelques marches bien usées pour arriver à l'intérieur de l'édifice. Là, on est surpris par le sol constitué de larges plaques de pierre qui est tout sauf plat. Cela monte réellement pour gagner l'autel.
L'une des choses qui m'étonne toujours lorsque je vais dans cette église, c'est le sentiment que rien n'est trop ostentatoire pour rappeler qu'il s'agit là d'un lieu de culte. On sait bien qu'il s'agit d'une église, il y a bien quelques signes qui le rappellent, mais ce n'est pas écrasant. On n'a pas toutes ces statues, tous ces ornements que l'on trouve souvent dans les églises. De même, il n'y fait pas trop sombre. Et puis, tout simplement, peut-être est-on plus occupé à admirer le chef-d'œuvre architectural qu'à se poser des questions. Toujours est-il qu'il s'agit bien de l'une des rares églises où le mécréant que je suis ne se sent pas "agressé" par les choses religieuses. C'est pour cela que j'y vais de temps à autres.

intérieur de l'église

La visite de l'église est d'un intérêt indéniable mais il ne faudrait pas pour autant se priver de se promener autour d'elle et de profiter du point de vue sur la nature environnante. Les collines boisées prennent de magnifiques couleurs en cet automne. Si l'on grimpe sur le côté de l'église, on peut savourer le spectacle en toute quiétude et, parce que c'est la saison, ramasser quelques noix tombées là.
Ce n'est pas être chauvin que de reconnaître qu'il y a tout de même de vrais beaux sites dans ce département ! Celui-ci est l'un de ceux que je préfère. Bien sûr, il est peut-être préférable de le découvrir en dehors de la grosse saison touristique. En période estivale, cependant, il est possible d'assister à des concerts de musique classique dans l'abbaye. Je n'ai jamais assisté à cela mais il paraît que c'est tout à fait agréable en période de canicule !
Dans le village, il n'y a pas énormément de choses à faire ou à découvrir. Il y a deux cafés, un restaurant, un dinandier. Il paraît que le restaurant est digne d'intérêt. Je ne le connais pas. Le mieux, pour celles et ceux qui voudraient visiter Saint Amand de Coly, c'est de prévoir un petit circuit englobant les villages alentours. On peut ne pas rester plus d'une heure par village, juste découvrir l'architecture, goûter le plaisir de la tranquillité des lieux, et poursuivre sa route vers le prochain village. Dans les environs proches, il y a Saint-Geniès qui vaut le coup d'œil !

abbaye de Saint Amand

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page