On me fait remarquer...

... que je suis silencieux depuis trop longtemps. Ça fait toujours plaisir de savoir que quelque personne regrette de n'avoir pas de mes nouvelles à lire. Ça flatte l'égo, tout ça... Aujourd'hui, en raison du nouveau mois, je décide d'écrire ce billet pour ne rien dire de spécial.

Je n'ai rien à dire, en ce moment. Rien de rien. Vraiment rien. C'est comme ça, on peut pas toujours avoir la vie d'un agent secret comme James Bond qui, s'il tenait un blog, aurait assurément toujours une foultitude d'aventures à raconter. Imaginez, il se serait rendu en un pays lointain où il serait allé défendre la couronne britannique en combattant l'hydre communiste tentaculaire et puante (l'hydre est un pluricellulaire complexe d'apparence végétale, apprends-je sur Wikipedia). Je ne suis pas James Bond. Je ne sais pas si je vous l'avais déjà dit. Je ne suis pas agent secret anglais. Pas plus anglais que d'une autre nationalité, du reste. Simplement, modestement, je ne suis pas agent secret, pas espion, pas en mission. Rien de tout ça. Vraiment. Maintenant, il faut bien reconnaître aussi que si j'étais l'une ou l'autre de ces choses, je ne vous le dirais sans doute pas, hein. Donc, en gros, que je le sois ou non, finalement et en définitive, vous n'en savez rien. Héhéhé...
Le tout, c'est de vous dire que je n'ai rien à dire et que je prends mon temps à l'écrire. Rien à dire, rien à écrire. Bien ceci dit, hein, si j'étais parfaitement honnête avec vous, chers lectrices, chers lecteurs, je n'écrirais pas pour dire que je n'ai rien à écrire dans la mesure où le simple fait de l'écrire me fait mentir et que je déteste vous mentir, mes amis adorés.
Mais voilà, aujourd'hui, premier jour du mois d'octobre de l'année 2008, je prends la ferme et irrévocable résolution de ne plus jamais publier de billet si je n'ai rien à dire ou à écrire. C'est mieux comme ça, non ? Bonne nuit à tous !

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page