La censure se porte bien, merci.

Seraient-ce là les premiers doux parfums auxquels nous allons devoir nous habituer une fois le gentil Sarkozy élu à la présidence de la République ? Après Placid, c'est à Lindingre que s'attaque la très juste censure.

Lindingre, c'est un dessinateur. Lindingre, c'est un dessinateur qui dessine (c'est pas comme certains) et dispense aussi des cours. Les dessins de Lindingre, on peut les voir dans Fluide Glacial. Les cours de Lindingre, on ne peut plus les avoir, vu qu'il a été viré. Viré parce qu'un dessin paru dans Fluide Glacial n'a pas plu. Tout est dans tout, finalement.
Moi, je sais pas trop, mais de mon temps, on savait faire la différence entre l'humour et le pas-humour. Je ne dis pas que de mon temps nous étions plus intelligents mais tout de même. Tenez. Moi qui vous parle, j'ai pratiquement appris à lire dans Hara-Kiri et dans la première formule de l'Echo des Savanes, celle de Gotlib, Mandryka et Brétécher. Bon. J'étais tout petit et j'allais de temps en temps chez mon oncle à Saint-Germain-en-Laye où je pouvais me régaler de regarder les dessins de Reiser ou de Cabu. Déjà à cette époque, alors que j'étais très loin de tout comprendre à ce qui était dessiné ou écrit, j'avais compris que tout cela était en grande partie de l'humour. Soit j'étais très intelligent pour mon âge, soit je ne sais pas quoi, mais c'était comme ça.
Aujourd'hui, il semble que l'on ne sache plus très bien faire la différence entre humour et pas-humour. C'est assez embêtant pour que l'on risque de lourdes amendes ou de se retrouver viré de l'Education Nationale. C'est très embêtant.
Parfois, je me demande un peu si ce n'est pas plutôt que l'on refuse de discriminer ce qui est humour et ce qui ne l'est pas. Vous voyez le genre ? Comme ça, mine de rien, on s'offusque, on porte plainte, on fait pression et, à terme, tout doucement, sans qu'il n'y paraisse, les gens qui veulent manier l'humour vont faire très très très attention à ce qu'ils vont faire.
Imaginons un instant que, en ce début de millénaire, il y ait des olibrius, des Choron et des Cavanna d'aujourd'hui, qui voudraient refaire un Hara-Kiri. Ou bien un nouveau Coluche qui voudrait faire pisser de rire la France. Admettons. On parie combien qu'ils se retrouveraient tous en prison avant d'avoir eu le temps de dire ouf ?
Je ne suis pas devin, je ne sais pas ce que l'on veut faire de nous, mais met avis que l'on nous prépare des trucs vachement joyeux, dans certains cercles. Et il va encore y en avoir pour voter Sarkozy en jurant qu'il n'y a rien à craindre de quelqu'un d'aussi bon et gentil que lui. Bêrk !
Pour plus de renseignements sur ce qui arrive à Lindingre, cliquez z'ici ou .

Une saillie verbale ?

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Répondez et vous serez entendu.

Haut de page