jeudi 28 novembre 2019

Ça ne va pas vers du mieux

mercredi 27 novembre 2019

Pas moins qu'hier mais pas beaucoup plus

mardi 26 novembre 2019

Un peu comme demain

dimanche 17 novembre 2019

En vérité, j'étais absent

Je n'étais pas là et puis je suis de nouveau ici. D'abord, c'est bien, je tiens à vous féliciter, vous avez produit une belle quantité de conneries commentaires pendant mon absence. Vous ne m'avez pas déçu. Bravo. Par contre, je n'ai rien à vous donner pour aujourd'hui. Il y avait bien une petite perle journalistique, trouvée sur le site du journal Sud-Ouest, mais on va faire comme si elle avait été involontaire. Bonne soirée.

samedi 16 novembre 2019

Vertige

Je n'avais pas conscience de ça. A dire vrai, je n'y avais jamais pensé. Je savais que nous tournons autour de notre soleil et que celui-ci se promène dans notre galaxie, je l'avais appris, on me l'avait expliqué, mais je ne me faisais pas d'image de cela. Dans mon esprit, tout tournait donc et puis, bon, hein…
Il a fallu qu'une scientifique de la NASA, Jessie Christiansen, produise une courte vidéo pour que je sois pris de vertige. Cette vidéo nous explique pour commencer que notre soleil effectue sa rotation autour de la voie lactée en 250 millions d'années. Il y a 250 millions d'années, nous pouvons donc imaginer que nous étions au même endroit au sein de la galaxie. C'était le Trias, les poissons et les insectes étaient là et les dinosaures allaient commencer à pointer le bout de leur nez d'ici quelques millions d'années. Au moment où notre soleil était à l'opposé dans la voie lactée, l'extinction du Trias-Jurassique avait eu lieu et nous étions donc en plein Jurassique… Vous, je ne sais pas mais moi, ça me donne une sensation de vertige.
La place que notre planète occupe dans cette petite parcelle de l'Univers octroyée à notre galaxie aujourd'hui, nous n'y avons jamais été depuis ces 250 millions d'années. Si l'on admet que notre planète est âgée de 4,5 milliards d'années, cela veut dire que nous ne sommes passés là où nous sommes que dix-huit fois. Vertige, je vous dis !

dimanche 27 octobre 2019

L'Homme et la nature, la grande incompréhension

jeudi 8 août 2019

Le maître de l'Univers a une sale gueule

- page 2 de 33 -

Haut de page