vendredi 27 janvier 2017

Aujourd'hui avec pas grand chose

Je n'ai pas envie de faire quelque chose pour aujourd'hui. C'est comme ça et c'est irrévocable.

dimanche 11 décembre 2016

Trop tard pour aujourd'hui

On verra ça demain.

samedi 22 octobre 2016

Pour faire court

chut

mercredi 19 octobre 2016

Absence

Le blog sera de retour ce vendredi, je pense.

lundi 10 octobre 2016

Pas grand chose ou si peu

J'ai été absent toute la journée. Je rentre et je n'ai rien à vous proposer qui soit prêt. Je n'ai pas envie de démarrer un ordinateur pour préparer une photo parmi les quelques unes que j'ai faites ce week-end. Je n'ai pas plus envie de démarrer le serveur pour y piocher un petit quelque chose qui pourrait faire l'affaire.
Ce matin, lorsque je me suis préparé à partir, le pare-brise était couvert de givre. J'ai dû le gratter pour au moins percevoir où j'allais poser les pneus. Mais bon, cette première gelée de la saison n'allait pas entamer ma détermination et c'est plein d'allant que j'allai. Il s'agissait pour moi de terminer l'installation d'un ordinateur et de finir le transfert de données d'un poste vers un autre. C'est fou le temps que ça peut prendre, ce genre d'opération. Il était aussi question de faire fonctionner quelques périphériques et ça s'est fait sans trop de mal.
En rentrant, tout à l'heure, j'ai suivi une voiture, une Peugeot 206, et j'aurais bien aimé ne pas avoir à le faire. Ce n'est pas tant que je n'aime pas ce modèle d'automobile, le fait est que je n'ai aucun intérêt pour les 206, mais plutôt que le conducteur était du genre crispant. J'étais avec une automobile elle aussi de marque Peugeot qui ne permet que très rarement d'envisager un dépassement dans de bonnes conditions. Le bon côté est qu'elle est souveraine pour échapper aux contrôles de vitesse. Et donc, notre conducteur à la 206 se traînait à un petit 70km/h avant d'accélérer au moindre petit bout de ligne droite pour sauter sur les freins à l'approche d'un virage et de le négocier sur les freins à moins de 50km/h pour certains. Je vous assure que ce sont là des virages qui se prennent sans mal à bien plus vive allure, à des allures strictement interdites, même. Mais bon. J'ai pris mon mal en patience en espérant juste qu'il allait bifurquer, s'arrêter, partir au fossé. Il n'en fut rien et je dus le subir jusqu'à Azerat. Parfois, je me demande comment certaines personnes ont appris à conduire et combien elles ont payé leur permis. Parce que je n'imagine pas un instant qu'un inspecteur ait pu délivrer le permis à semblable chauffard, même bourré.

Donc, alors que la journée est en train de toucher à sa fin, je vais m'arrêter là en vous promettant de faire mieux demain.

mardi 24 mai 2016

C'est à craindre

Il est fort probable qu'il n'y aura rien sur le blog aujourd'hui. A demain !

samedi 9 avril 2016

Aujourd'hui, pas de billet

Et c'est bien tout ce que l'on pourra noter d'important pour cette journée. Toutefois, vous êtes libre de me faire mentir et de me raconter en quoi ce samedi aura été une journée à marquer d'une pierre blanche.

- page 1 de 28

Haut de page