dimanche 9 juillet 2017

Le changement, c'est maintenant

Ce matin, j'ai eu une idée que je n'hésite pas à définir comme tout à fait géniale. Je vais arrêter ce blog pour aller disperser mes photos et dessins sur les rézoçossiaux. Et j'ai aussi eu une autre idée géniale du coup, je vais arrêter de dessiner. Il va y avoir du changement parce qu'il faut que ça change. Je n'ai pas encore statué sur la question de la photo. Est-ce que j'arrête aussi ? Je ne sais pas. Pour le moment, ça continue à m'amuser un peu.
Mais attention, le changement, il ne faut pas que ça s'installe dans la durée. Je suis pour le changement permanent. Aussitôt après que je suis sur les rézoçossiaux, hop, je reviens au blog avant d'en repartir pour aller aux rézoçossiaux. Ça va être compliqué, épuisant, lassant, mais le changement, le vrai changement je veux dire, est à ce prix.
Mais, me demanderez-vous, pourquoi vouloir changer ? Pour le changement, vous réponds-je sans plus attendre que vous posiez réellement la question. Cela nous fait gagner du temps et le temps est précieux et compté. Paf ! Encore du changement. Maintenant, les réponses avant les questions. On gagne du temps, on évite les débats stériles et inutiles. On perd peut-être un peu en démocratie, c'est vrai, mais plus personne ne s'intéresse à ça de nos jours. Aujourd'hui, on veut de la bienveillance et de l'ordonnance.
Changer, c'est éviter de faire du surplace, changer c'est le mouvement. Changer, c'est être en marche. Et n'y voyez rien de politique. La marche n'appartient pas plus à Macron que la République à Wauquiez. Il reste la question de savoir si le changement est préférable à l'immobilisme réactionnaire, au conservatisme, à la tradition et au repli sur soi. j'ai bien un avis sur le sujet, un avis peu ancré, appelé à changer.
Je ne suis pas sûr que le changement appelle à du meilleur. On peut changer pour le pire de tout. L'important, c'est de changer perpétuellement. Jamais deux fois pareil, toujours insaisissable. Je pense que c'est la voie vers le bonheur. C'est une intuition pas du tout étayée par quoi que ce soit. C'est une intuition, ce n'est pas de la science, faut pas déconner.
Maintenant, va falloir que je me choisisse un bon rézoçossiaux. Pas trop envie d'aller sur les classiques. Il y en a de nouveaux qui sont apparus. Je vais chercher et peut-être trouver au bout du compte. Je sens déjà que ça va m'emmerder. Je suis à deux doigts de changer d'avis. Faudrait que je réfléchisse à tout ça à tête reposée. Même pas sûr que ça vaille le coup de me faire chier à vouloir changer, finalement.
Bref, pour dire que vous n'êtes pas venu pour rien, une photo de clous.

Des clous

Haut de page