samedi 8 juillet 2017

Le recyclage de dessin

C'est un dessin fait sans intention particulière. Il y avait une feuille de papier et un crayon. Il s'agit d'un dessin automatique ou, du moins, d'un dessin improvisé. Il n'y a pas eu d'idée à son origine. Ça a commencé par un trait et ça s'est construit autour de lui. En fait, c'est peut-être le besoin de m'assurer que je suis encore capable de faire un dessin, de me rassurer sur ce point. C'est que j'ai une tendance certaine à douter.
Alors, il y avait ce type avec un air abruti et il me plaisait bien. C'eût été dommage de jeter ça. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire, ce personnage ? Je ne suis pas allé chercher bien loin, je me suis contenté de prendre la première vague idée qui est arrivée. Un écran d'ordinateur. Bon. Et alors ? Ah oui. D'accord. un clavier, une souris. Voilà.
Voilà, oui, mais ça ne disait encore rien. Un dessin vide de sens, ça n'a pas d'intérêt. J'ai fait une bulle et je me suis dit que je trouverai bien quelque chose de brillant à y écrire. Ça ne s'est pas trouvé et le dessin est resté de côté en l'état.

Hier, j'apprends que chaque minute ce sont trois cents heures de vidéo qui sont envoyées sur youtube. Dans le monde, certes, mais tout de même ! Trois cents heures chaque minute ! C'est fou. Alors, c'est entendu, tout ne mérite sans doute pas d'être vu, tout ne peut pas intéressé tout le monde mais ça reste assez vertigineux. C'est dire aussi qu'une vidéo de plus envoyée sur youtube est nécessairement noyée dans une masse considérable d'autres vidéos et que, forcément, il y a peu de chance pour que sa vidéo soit mise en avant par les algorithmes de chez youtube. D'ailleurs, je n'ai aucune idée des règles édictées par google pour cette mise en avant. Disons que je me doute un peu que si vous regardez des vidéos en étant connecté à votre compte il doit bien y avoir un truc qui calcule vos goûts et cherche à vous proposer quelque chose en relation avec ce que vous avez déjà vu. De même, si vous utilisez un navigateur qui conserve des traces de vos visites, le programme informatique peut analyser l'historique et en tirer des conclusions. Mais si, comme j'aime à le faire, vous vous amusez à regarder des vidéos depuis un navigateur qui ne conserve rien et sans jamais vous identifier, vous avez une idée de ce que l'on met en avant d'une manière plus ou moins neutre pour vous inciter à cliquer sur une vidéo. On peut pousser la démarche encore un peu plus loin en masquant la zone géographique de votre connexion et la langue du navigateur.
Et là, forcément, pas de surprise. Dans cette configuration, youtube vous propose en premier choix les vidéos les plus populaires, les plus vues, les plus cliquées. Ce n'est pas étonnant, c'est même assez logique que l'on puisse imaginer que vous n'êtes pas si différent des autres, mais ça contribue aussi à auto-alimenter le principe. En proposant ce qui est le plus vu, on incite à augmenter encore le nombre de vues.
Enfin bon, ce n'est pas bien grave et, franchement, on s'en fout. C'est qu'il arrive que l'on peut se demander pourquoi sa vidéo n'est pas plus vue et comment on peut corriger cela. C'est une discussion récente sur le sujet qui m'a fait m'intéresser à la question. Alors que l'on me suggérait de placer des bons mots clé pour avoir plus de vues, je pensais, dans le vague, par instinct, que cela ne suffisait sans doute pas. Alors, j'ai un peu cherché et j'ai vu que chaque minute, trois cents heures de nouvelles vidéos étaient mises en ligne. Ça m'a semble énorme. Je pense que ça l'est.
Evidemment, la discussion concernait la récente bande-annonce avec Pierre Bellemare. Comment atteindre le plus de monde possible ? Comment faire le buzz ? Alors, déjà, bon, Pierre Bellemare est connu mais je doute que ça parle beaucoup aux plus jeunes. Et puis, ce n'est pas non plus une vedette incontournable. Disons-le simplement. Après, le sujet... Comment dire ? Je doute que l'histoire d'une commune comme Escoire, déjà peu connue en Dordogne, attire les foules. Admettons que les habitants d'Escoire puissent mordre à l'hameçon. Je ne suis pas sûr que celles et ceux des communes limitrophes en fassent de même. Si vous avez regardé cette vidéo depuis ce blog, je ne pense pas que ce soit ni pour Pierre Bellemare ni pour Escoire. Si vous l'avez fait, c'est plus certainement par curiosité, tout simplement.
Ceci dit, je suis surpris de voir les records de vues de certaines vidéos sur youtube. Je suis d'accord qu'il en faille pour tous les goûts mais bon. Dans le même temps, les sites de mise en ligne de vidéos comme youtube, dailymotion et autres permettent une chose qui aurait pu sembler inconcevable il y a quelques années. Aujourd'hui, n'importe qui peut montrer ses vidéos potentiellement au monde entier (du moins à la partie du monde connectée à Internet et pouvant accéder à ces plates-forme). Mieux que la télévision !

Un métier à temps plein

Haut de page