décembre 2014


mercredi 31 décembre 2014

Une dernière pour la route


En route pour 2015
Dernière moto de l'année. Passée cette limite, il faudra attendre l'année prochaine pour, éventuellement, découvrir de nouvelles belles motocyclettes dessinées. Il y a environ trois mois, je vous ai proposé de participer à un sondage. Vous avez été 81 à y participer. Je ne peux pas assurer que personne n'a voté plusieurs fois. Il apparaît que vous êtes 45,68% à en vouloir encore. J'estime donc que je peux me permettre d'être en dessous des 50% de dessins de moto pour les sujets du blog. Cela me convient bien.
Nous sommes donc, pour nous en France métropolitaine, pour notre fuseau horaire, à quelques heures de l'année prochaine. Pour moi, cette année nouvelle va sans doute être l'occasion de m'essayer au sarkozisme par le truchement de l'aventure de l'auto-entreprenariat. Je ne me fais pas des masses d'illusions mais comme je n'ai rien de mieux à faire, je me dis que c'est toujours mieux que rien. Normalement, ça ne devrait rien changer pour vous même si j'ai toujours dans un coin de la tête l'idée de changer d'hébergeur. Je n'ai rien à reprocher à Free qui est aussi mon fournisseur d'accès à Internet. L'hébergement d'un blog chez eux implique juste quelques limitations techniques qui, dans le fond, ne me dérangent pas. Et puis, bon, j'en ai pour mon argent. C'est gratuit.
En 2014, j'ai noté une hausse de la fréquentation de ce blog. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ça fait plaisir de voir que je ne débite pas mes conneries pour rien. J'espère que j'arrive parfois à vous amuser un peu, je n'ai pas vraiment d'ambition plus haute que celle-ci.

mardi 30 décembre 2014

Chaud et froid


Curieuse coïncidence. Etrange déconvenue. Bizarre hasard. Alors que je n'ai pas de chauffage par manque de fuel (on doit me livrer dans la matinée) voilà que le réfrigérateur rend l'âme. Je ne suis pas partisan de la théorie du complot mais avouez que, tout de même, il y a là matière à se poser des questions. Non ?

Lire la suite...

dimanche 28 décembre 2014

Face à l'adversité


En ce dernier dimanche de l'année, alors que j'essaie depuis ce matin de ranimer le feu dans l'âtre sans ajouter de papier, juste en accordant toute ma confiance à une maigre braise, je me demande un peu si je vais finir un dessin. Pour le feu, il y a du potentiel. Hier soir, j'ai mis une bûche dans la cheminée et celle-ci n'a pas totalement brûlé durant la nuit. Je l'ai observée, j'ai soufflé et une petite lueur d'espoir s'est mise à rougeoyer. J'en suis là et je tiens bon.

Lire la suite...

vendredi 26 décembre 2014

Sept, c'est peu


Je ne peux pas le prouver mais cette fois-ci c'est bon, je pense que Dieu existe. Je n'en suis pas vraiment certain, cependant. Il me semble qu'il m'a donné une preuve assez tangible de son existence et de son mauvais caractère.

Lire la suite...

mardi 23 décembre 2014

Appuyer sur le bouton


Lorsque le thermomètre est descendu sous les sept degrés, il convient de passer à l'action. Dans la cheminée, la bûche placée la veille est restée intacte et je sais pertinemment qu'il faudrait plusieurs heures pour qu'un nouveau feu réchauffe un peu la maison. C'est décidé et je m'y tiens, je lance la chaudière !

Lire la suite...

dimanche 14 décembre 2014

L'axe de la direction


Je n'ai pas eu le temps de le mettre en couleurs et je ne vais pas m'y mettre maintenant. Peut-être demain ? Comme ça, ce serait deux billets au lieu d'un seul.
L'idée m'est venue alors que je consultais un livre de recettes de cuisine auquel je ne comprenais rien. Je me suis curé le nez avec l'index de la main gauche et la moto m'est apparue telle que vous pouvez la contempler de vos yeux éblouis par tant de talent et d'imagination.

Moto de l'axe du mal

samedi 13 décembre 2014

Jolie photographie


Aujourd'hui, pour noter ma bonne humeur que j'espère contagieuse, une photo prise quelque part en Dordogne ce jour même. Il s'agit d'une photo que l'on peut qualifier de parfaitement ratée. Elle est floue, elle est cadrée bizarrement, n'a aucun vrai intérêt et est traitée n'importe comment. Tout ce qu'il faut pour faire une vraie mauvaise photo. Quoi que, oui, je le reconnais, j'aurais aussi pu ou dû foirer la mesure de la lumière encore plus que ça. Et donc, cette photo, j'ai envie de vous en faire profiter.

Transformateur

mercredi 10 décembre 2014

Chat fait rien


Juste un dessin que j'ai fait il y a quelques jours au cours de mes diverses recherches d'un personnage. Il n'a aucun intérêt, ce chat. Comme je ne savais pas quoi lui faire tenir, j'ai mis un couteau. Pourquoi ? Aucune idée. Pourquoi pas ?
L'autre jour, ma mère est passée ici et elle a vu ce dessin. A mon grand étonnement, il semble lui avoir plu. Elle me l'a dit plusieurs fois et sans que j'aie eu besoin de la forcer à le dire sous la torture. Alors, peut-être, était-ce sincère. Moi, je n'ai pas compris ce qu'il avait de bon, ce dessin de chat. Normalement, ce chat aurait dû faire partie de ces dessins que je fais pour passer le temps sur un bout de papier et dont l'avenir passe par la cheminée. Mais là, bon, comme il semblait plaire à mère, je l'ai conservé par devant moi sans trop savoir qu'en faire.
Ce matin, je retombe dessus. Je porte toujours le même jugement sur ce dessin. Il n'a rien de bien intéressant. Ceci dit, comme je n'aurai probablement pas le temps de faire autre chose pour aujourd'hui, je le recycle pour nourrir le blog.

Chat qui tient un couteau et que l'on ne sait pas pourquoi

mardi 9 décembre 2014

La Peste, elle vote Royal


Alors que je peine à maintenir un semblant de chaleur en mon logis en enfournant dans l'âtre des quantités pharamineuses de bûches neuves issues en droite ligne des bois périgourdins peuplés de frêles chênes centenaires maigres comme des clous, j'entends Ségolène Royal, ci-devant ministre de l'écologie, déclarer qu'elle souhaite revenir sur l'interdiction des feux de cheminée en foyer ouvert en région parisienne. Dès l'annonce faite, les écologistes de tous poils sont vent debout[1] et affirme derechef que les feux de cheminée polluent abominablement et qu'ils sont la garantie des pires maladies, des pires problèmes respiratoires, pire que les moteurs Diesel[2]. Et donc, moi, pauvre Périgourdin qui a décidé d'expérimenter le chauffage au bois en foyer ouvert pour quelque temps et qui se pèle le cul chaque matin, j'en arrive à me demander qui, à Paris, peu avoir l'idée saugrenue de se chauffer au bois dans une cheminée à foyer ouvert. Ce que je veux dire, c'est qu'il ne doit pas y avoir tant de Parisiens qui n'ont pas d'autre moyen de chauffage et que cette décision d'interdire le chauffage au bois en foyer ouvert n'aurait concerné que peu de personnes, finalement. Sans compter que je me demande un peu comment on allait pouvoir faire pour contrôler tout ça. Enfin bref, les écolos m'emmerdent et me font chier.
PS. Après vérification, l'interdiction du chauffage au bois concernerait tous les modes de chauffages au bois, poêles, cheminées, inserts... Les écolos me font vraiment chier.

La Peste, elle veut pas se geler les couilles

Notes

[1] Je place cette expression pour me moquer des abrutis de journalistes qui l'utilisent à peu de frais et à tort et à travers à longueur de rubrique creuse

[2] Moteurs qui seront interdits de cité à partir de 2020 dans la capitale. J'ai conscience que dire "interdit de cité" et nommer une ville dans la même phrase relève du pléonasme honteux.

dimanche 7 décembre 2014

Moto ridicule du dimanche


Et pourquoi pas une moto ? C'est ce que je me suis demandé ce matin, après avoir bu mon café et tenté de rallumer le feu dans la cheminée. J'avais le choix. Une moto, dessinée hier, ou un autre dessin, dessiné également hier, comme celui présenté hier. Trois dessins dans la journée, tout de même ! J'ai donc hésité et je me suis dit que pour une "moto du dimanche", il valait mieux une moto qu'autre chose. La logique a ceci de redoutable qu'elle est souvent imparable. Donc, une moto. J'ai hésité à la mettre en couleurs mais vu que, d'une part, je n'aime pas colorier les dessins et que, d'autre part, je n'en avais pas vraiment envie, je me suis décidé à vous la présenter juste encrée, la moto. Demain, ce sera autre chose.

Moto melon
Et la publicité pour le Kitkat de chez Italjet qui a pu m'inspirer à l'insu de mon plein gré.

Italjet Kitkat

vendredi 5 décembre 2014

Des Chinois dans la ville rose


Les élus de l'agglomération toulousaine le redoutaient, c'est désormais chose faite. L'État a cédé 49,9% de ses parts détenues au capital de l'aéroport Toulouse-Blagnac au consortium chinois Symbiose pour 308 millions d'euros. Concrètement, il est peu vraisemblable que les activités de l'aéroport seront délocalisées en Chine et, du côté de l'État, on espère que le nouvel investisseur donnera un coup de fouet au développement des activités aéro-portuaires du site, permettra la création d'emploi et accroîtra l'attractivité de toute la région.
Pour ma part, je n'ai pas les compétences pour juger l'affaire et je n'ai aucun avis tranché sur tout ça. Je me dis juste que, dans le fond, ça ne devrait pas changer grand chose dans la vie des usagers ou des personnes qui travaillent là. Je ne doute pas que certaines personnes qui passent par ici auront, elles, des avis circonstanciés sur la question.

Toulouse-Blagnac aux mains des Chinois
Sinon, le thermomètre indique 10,5°, ce matin. Je n'ai toujours pas mis le chauffage en route. Je mets deux pulls l'un sur l'autre et j'essaie d'allumer un feu dans la cheminée. Vu ma maigre réserve de bois, il va falloir que je me décide à en commander. L'hiver arrive, comme on dit.

jeudi 4 décembre 2014

Chat encore


Suite aux commentaires acerbes concernant mes tentatives de dessins de chat d'hier, je me rends compte que, en effet, je faisais fausse route et pars donc à la recherche d'un autre sujet de réflexion. L'idée du ténia me tente beaucoup mais je manque de modèle. Si jamais, parmi vous, il se trouve quelqu'un qui en aurait un à donner (voire à louer ou à vendre), qu'il prenne contact avec moi. Nous en discuterons autour d'un verre.

Tuons les chats