septembre 2014


dimanche 28 septembre 2014

Pas envie


Finalement, non. Aujourd'hui, je n'ai pas envie de vous dire quoi que ce soit ou de vous montrer une image quelconque. Peut-être demain ?

vendredi 26 septembre 2014

Il faut attendre demain


Pour aujourd'hui, c'est râpé. Je rentre juste d'une promenade fort agréable en Périgord et je n'ai pas le courage de démarrer l'ordinateur pour vous préparer une image. Alors, je remets ça à demain.

L'en verres du décor


J'ai cherché comment mettre les quatre photos sur une seule image sans parvenir à grand chose de convaincant. A un moment, ma cervelle est entrée en résonance avec les ondes diffusées par mes gros orteils et je n'ai plus su contrôler la situation. J'ai senti que je partais en vrille et que j'allais m'écraser sur Tau Ceti, constellation de la Baleine, sans avoir pris la précaution pourtant élémentaire de me munir d'une serviette de bain. Fort heureusement pour moi, j'ai eu la ressource nécessaire pour revenir à un semblant de réalité raisonnable et ai fait bifurqué l'œil septentrional vers la gauche ce qui m'a permis de lorgner le récipient encore plein de café tout à fait frais bien que tout à fait froid. Je m'en suis servi un grand bol et l'ai avalé d'un coup d'un seul. J'ai enregistré le travail en cours et ai quitté l'application comme il est indiqué dans le manuel qui ne me quitte jamais et auquel je me réfère incontinent à toute heure du jour ou de la nuit céleste et même au-delà et surtout lorsque je pars loin dans l'immensité de la galaxie. En sueur et encore sous le coup de l'expérience psychotrope, secoué de convulsions irréfrénables fort désagréables, j'écris ces lignes et vous soumets, honteux mais libéré, le fruit de cette introspection suspecte.

L'abus de substance illicites nuit gravement à la santé mentale

dimanche 21 septembre 2014

Ça ne cascade pas des masses


Hier soir, il n'est pas loin de 23 heures lorsque j'éteins la lumière, bien décidé à essayer de dormir. Une demi-heure après minuit, je ne dors pas. A deux heures et des poussières, je me réveille. Je pense être arrivé à me rendormir un peu avant quatre heures et je me fais du café alors que l'horloge indique cinq heures et vingt-trois minutes.

Lire la suite...

samedi 20 septembre 2014

Les boules de Tintin


La tintinophilie est une curieuse maladie qui, le plus souvent, vous tombe dessus dans l'enfance et dont vous avez le plus grand mal à guérir. En plus d'être chronique, cette maladie est très contagieuse. Je viens de terminer la passionnante lecture de "la Malédiction de Rascar Pacac", ouvrage de Philippe Goddin qui retrace la genèse de l'album "les 7 boules de cristal" en l'expliquant, en le mettant dans le contexte de l'époque, en parlant de Hergé et de sa collaboration avec Edgar P Jacobs.

Lire la suite...

jeudi 18 septembre 2014

L'attraction glacée de Groléjac


Authentique ! Cette Traction Avant de 1956 était dans la caravane du Tour de France 1958. Il paraît même qu'il existerait une photo d'époque qui montre Yvette Horner dans cette automobile. Légende ? Peu importe, l'histoire est belle.
Cette Traction est dans son jus. Elle a été remisée durant près de cinquante ans et, un jour, un ami du propriétaire actuel l'appelle pour lui dire qu'il est en train de nettoyer un garage et que, dans ce garage, il y a une voiture ancienne. On demande à voir une photo, c'était un vendredi soir. La photo est envoyée et c'est le départ immédiat pour aller voir l'auto et l'acquérir. Le genre d'histoire qui n'arrive jamais, que les collectionneurs se racontent, le soir, au coin du feu, pour se faire du mal. C'est la voiture du pépé poussée au fond de la grange et oubliée là pendant des décennies, la moto cachée aux Allemands dans un recoin d'une cave, derrière des casiers à bouteilles, le Rembrandt qui a toujours orné le dessus de cheminée de la grand tante et que l'on fait expertiser.
Cette Traction, il a été décidé qu'elle ne serait pas restaurée. Elle est dans l'état dans lequel elle est et il n'en sera pas autrement. C'est heureux. On aurait pu la repeindre, reproduire les publicités d'époque et les inscriptions diverses. Par exemple, sur chacune des ailes est écrit le mot "glace" en anglais, allemand, espagnol et italien. Elle n'aurait pas eu cet aspect authentique qui fait toute sa force.
Récemment, je vous parlais d'eskimo. Il n'y a pas de hasard, dans la vie.

Traction Avant Miko

Traction Avant Miko 1956 Tour de France 1958

vendredi 12 septembre 2014

Durable l'est ? C'est de l'ex !


La revue motocycliste qui voit et boit rouge

Aujourd'hui, vendredi 12 septembre 2014, après cinq années d'arrêt, la MZ a redémarré.
Ça n'a pas été une mince affaire et il reste du travail à faire pour qu'elle puisse rouler. Le pneu avant est crevé, il faut trouver une batterie, le carburateur fuit, mais elle démarre.
Je suis un peu content tout de même.

jeudi 11 septembre 2014

Écoutez-moi ça !


Une vraie découverte ! Du punk rock qui déménage, qui gratouille, qui titille, qui frétille, qui met en joie. Autoproduit, le premier album des Watching Pumpkin débarque dans les bacs avec ses guitares saturées, sa ligne de basse sauvage, sa batterie foudroyante et la voix rageuse du chanteur et leader du groupe, Blind Mute Monkey. En douze titres tous plus énervés les uns que les autres, vous vous détruisez les tympans à coup sûr. A ne rater sous aucun prétexte !

La citrouille is watching toi

lundi 8 septembre 2014

La Baie Sanglante


"C'est de la bouillie, tout ça ! C'était pas mauvais, c'était très mauvais, voilà !". Dans La Grande Vadrouille, le personnage de Stanislas Lefort, chef d'orchestre, interprété par Louis de Funès dit tout ce qu'il y a à dire du film dont je vais vous entretenir aujourd'hui. Parce que je n'ai pas le talent de Georges et André Tabet, les dialoguistes de cet excellent film de Gérard Oury, je me serais sans doute contenté d'un vibrant : "C'est de la merde".

Lire la suite...

dimanche 7 septembre 2014

Trou d'aiguille sans chas


Aujourd'hui, je vous propose une image photographique un peu spéciale. J'avais un boîtier numérique et une feuille d'aluminium alimentaire. Une feuille qui avait déjà été utilisée, froissée, pas belle du tout. J'ai placé la feuille d'aluminium sur le boîtier placé sur un pied, j'ai fait un trou le plus petit possible à peu près au centre de la monture d'objectif, je me suis mis à 1600 ISO et ai estimé la durée d'exposition totalement au pif. Je n'ai rien cadré de spécial. Voilà ce que cela donne. Sans doute l'un des "objectifs" les moins chers du monde.

sténopé

lundi 1 septembre 2014

Vieilles bielles à la Chapelle-Gonaguet


Et donc, il s'est trouvé que je suis passé par la Chapelle-Gonaguet pour faire des photographies de motocyclettes anciennes. Les sympathiques collectionneurs étaient pressés de ranger leurs machines sur les remorques ou dans les fourgons pour pouvoir aller se restaurer après la balade. Aussi, j'ai raté plusieurs motos.

Lire la suite...