juillet 2010


jeudi 8 juillet 2010

La Poste, fainéants !


A dire la vérité, ça m'a un peu agacé. Depuis quelques jours, j'attends un colis. C'est relativement pressé. Pas assez pour que je sois en péril, mais disons que ça pourrait me permettre de me servir de mon Range Rover avant cet hiver, quoi. Alors, oui, il n'y a pas mort d'homme, comme on dit. Je m'en vais vous narrer l'affaire.

Il y a quelque temps, je trouve les quelques pièces qui manquent à la réparation du Range Rover sur Internet, auprès d'un particulier. Je les réserve, je lui envoie un chèque et il m'envoie les pièces par la Poste. Je sais que c'est l'été et que les effectifs sont peut-être restreints. Je patiente, ne m'inquiète pas outre mesure et me dis que ce colis finira bien par arriver.
Ce matin, peu avant midi, j'entends la voiture de la Poste s'arrêter en-bas de chez moi. Parce qu'il ne fait pas encore trop chaud, j'ai la porte de la maison ouverte et j'ai mis de la musique. Assez fort. Pas trop fort mais tout de même à un volume sonore suffisant pour que cela s'entende d'en-bas de chez moi. Vous allez voir, ça a son intérêt dans l'affaire.
Je vois la voiture jaune repartir. Je me dis que le colis, ce ne sera pas encore pour aujourd'hui. Je ne me presse pas pour aller voir ce que l'on a placé dans ma boîte aux lettres, sentant confusément que ce ne sera que publicités et factures. Et puis, tout de même, je descends voir. J'ouvre la boîte et je trouve, en plus des quelques documents publicitaires, un avis de passage m'annonçant qu'un colis m'attendra à compter de demain 16 heures à l'épicerie de Azerat et que c'est ainsi parce que j'étais absent au moment du passage du (ou de la) préposé(e).

Alors là, je trouve que nous ne sommes pas loin du gros foutage de gueule. Ça m'agace vraiment. Pas assez pour faire une crise d'apoplexie et d'aller engueuler tout le monde à la Poste, mais tout de même assez pour dire que l'on doit recruter parmi les plus débiles des débiles, dans cette belle entreprise.

la poste, fainéants

mercredi 7 juillet 2010

Crise du petit commerce


Aujourd'hui, j'ai fait trois dessins. Quatre avec celui que j'ai fait pour le blog.

crise

Et maintenant, parce qu'il est plus de 22 heures et que je n'ai plus envie de dessiner, je vais aller me préparer quelque chose à manger.

dimanche 4 juillet 2010

Dilemme


C'est un cas de conscience. Aujourd'hui, j'ai fait deux dessins pour un client. J'aimerais bien vous les montrer pour savoir ce que vous en pensez (je ne suis pas très content de moi) mais je me dis que mon client pourrait prendre ombrage si je lui grillais la priorité par un manque de bienséance digne d'un cuistre.

Lire la suite...

samedi 3 juillet 2010

Le crayon est en panne


Depuis ce matin, je cherche à faire des dessins. Si je suis arrivé à faire quelques crobards qui me serviront à réaliser les dessins que j'ai à faire, je ne suis pas parvenu à faire un dessin fini. Alors du coup, je me suis dit que j'allais me faire une pizza, la première de l'année 2010.

Lire la suite...

vendredi 2 juillet 2010

Humour à Radio France


Hier, on a manifesté devant le siège de Radio France en soutien aux humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte, virés de l'antenne au motif qu'ils ont été insultants envers Philippe Val, directeur de France Inter et de Jean-Luc Hees, président du groupe Radio France.

Lire la suite...

jeudi 1 juillet 2010

Plouf ?


L'été est à Azerat. A Azerat, il y a une piscine municipale. Je n'y suis jamais allé. Je n'aime pas l'eau et encore moins lorsque tout un tas de gens pustuleux y sont allés tremper leur panari purulent. N'empêche que cette piscine ouvre samedi et que l'on m'a demandé d'annoncer cette ouverture sur le site alternatif de Azerat. J'en ai profité pour faire un dessin.

piscine